Bono Iacobus

Le dénommé Chemin Anglais est l'une des routes jacquaires maritimes utilisées dans l'Europe médiévale pour rejoindre Compostelle. Des pèlerins provenant des pays scandinaves, des Pays-Bas, du nord de la France et principalement d'Angleterre, d'Irlande et d'Écosse arrivaient par bateau au nord de l'Espagne et entraient en Galice par les ports de Ribadeo, Viveiro, Ferrol ou La Corogne. Ces deux derniers ports, situés dans un grand golfe baptisé Portus Magnum Artabrorum, par les Romains, se sont traditionnellement imposés comme points de départ des deux circuits du Chemin Anglais. Les navigateurs arrivaient au port guidés par le faisceau de lumière de la Tour d'Hercule,phare romain classé au patrimoine de l'humanité en 2009..

Une fois à terre, les deux itinéraires se rejoignent dans la paroisse de Bruma, appartenant à la commune de Mesía, et parviennent à Compostelle après avoir traversé les territoires de Cambre, Carral, Mesón do Vento, Ordes et Oroso entre autres.

Il se peut que certaines données ne soient pas géoréférencées et ne soient donc pas visibles.

Des documents attestent de pèlerinages depuis les pays nordiques ou depuis les îles britanniques dès le XIIe s. Ainsi en 1147 le port de La Corogne vit débarquer une escadre de croisés qui, sur leur route vers la Terre Sainte et avant de participer à la conquête de Lisbonne pour soutenir le premier roi du Portugal dans sa lutte contre les Arabes, firent escale à Saint-Jacques-de-Compostelle pour visiter la tombe de l'apôtre.

Entre 1154 et 1159 un moine islandais du nom de Nicolás Bergsson a laissé un témoignage écrit du premier itinéraire maritime depuis l'Islande jusqu'au canal de Kiel, à la frontière entre le Danemark et l'Allemagne. De là il continua à pied jusqu'à Rome, sur la route de Jérusalem. Dès lors, ce sera la route principalement suivie par les pèlerins originaires des pays nordiques dans leur route vers Saint-Jacques-de-Compostelle.

Plus tard, pendant la guerre de Cent Ans (XIV - XVe s.), ce furent les Britanniques qui utilisèrent leurs navires pour se rendre à Saint-Jacques-de-Compostelle ; leur présence est attestée par les monnaies et les objets en céramique trouvés lors de fouilles réalisées dans la cathédrale.

 

L'importance du pèlerinage britannique est aussi mise en évidence par le don d'offrandes aussi significatives qu'un retable portatif en albâtre qui recréent cinq scènes de la vie de l'apôtre saint Jacques, et cédé à la cathédrale par le prêtre John Goodyear en 1456.

L'origine des pèlerins qui empruntaient cette route est aussi certifiée par les registres de décès figurant dans les archives des chapelles et cimetières des monastères et hôpitaux du chemin, parmi lesquels on distingue ceux appartenant à l'ordre hospitalier du Sancti Spiritus, rejoint à partir du XIVe s. par l'ordre franciscain.

 

 

 

Jour 1

A Coruña / San Xoán de Sarandóns ( Aquelabanda) - Étape 1 (23 km)

La variante du Chemin Anglais qui part de La Corogne, commence son parcours à l' église Santiago fondée au début du XIIIe s. De là, elle continue jusqu'à Puerta Real et par l'Avenida de la Marina avec ses emblématiques galeries datant du XIXe s., jusqu'à Los Cantones. En empruntant les rues calles Sánchez Bregua et Linares Rivas on parvient à la place place Cuatro Caminos, et par les rues Fernández Latorre et Pérez Arda au quartier d'Eirís. On passe de la commune de La Corogne à celle de Culleredo par le lieu appelé O Portazgo, avant de continuer sur la promenade maritime O Burgo où l'on peut voir l'église romane de Santiago et les moulins du XIIe s. de Acea de Ama. Le chemin continue par Alvedro, traverse le pont médiéval d'A Xira sur la rivière Valiñas et pénètre dans la commune de Cambre, par la parroisse de Sigrás avec son église romane, avant de continuer vers Sobrecarreira et d'entrer dans la commune de Carral par San Martín de Tabeaio et de traverser Corpo Santo, Belvís, Sergude et Cañás. La route change à nouveau de commune et pénètre dans Abegondo par San Xoán de Sarandóns (Aquelabanda)

Il se peut que certaines données ne soient pas géoréférencées et ne soient donc pas visibles.

Perfil

Costa da Egoa
Carral / Étape 1

Costa da EgoaCette maison située dans un environnement entouré de nature, dans un hameau au bord de l'Abelleira, était appelée « maison du meunier Francisco ». La maison dispose de 4 chambres doubles et de 2 individuelles, toutes équipées d'une salle de bains, en plus d'un salon et d'une salle à manger. L'établissement est associé à l'écomusée Costa da Egoa-Molinos de Batán, qui propose un agréable parcours le long de l'Abelleira, et ses 14 moulins à eau, avec leurs barrages et leurs cascades, reliés entre eux pour la plupart par de petits canaux en pierre.

Jour 2

San Xoán de Sarandóns (Aquelabanda) / A Calle – Étape 2 (21.8 km)

Par O Rueiro on atteint la commune de Carral pour passer par O Peito et As Travesas. Un petit tronçon sépare Mesón do Vento du point kilométrique 42,702 sur le territoire de Mesía où l'itinéraire rejoint la variante provenant de  Ferrol, avant d'arriver à Bruma. Après Bruma et les ruines de l'ancien hôpital de pèlerins médiéval, la route conduit à la commune d'Ordes, en passant par O Seixo, Cabeza de Lobo puis traverse la paroisse d'Ardemil, pour continuer jusqu'à A Carreira, As Mámoas et A Carballeira. En passant par A Rúa, avec l'église San Paio de Buscás, on laisse derrière soi le moulin moulin Trabe et le pont d'O Cubo pour continuer vers Outeiro de Abaixo sur un sentier rempli d'arbres qui mène à l'église San Xiao de Poulo à Outeiro de Arriba.Le chemin continue jusqu'au petit village de A Calle.

Il se peut que certaines données ne soient pas géoréférencées et ne soient donc pas visibles.

Perfil

Antón Veiras
Ordes / Étape 2

Antón VeirasL'établissement, situé dans le hameau d'O Outeiro, est une ancienne ferme vieille de plus de 250 ans. La structure originale du bâtiment principal et du grenier annexe, restaurée avec des matériaux naturels comme la pierre, la terre, le granit et le bois, forme un ensemble accueillant, qui représente bien l'architecture rurale galicienne.

Jour 3

A Calle / Santiago de Compostela – Étape 3 (29.7 Km)

Le chemin passe par Carballo, en traversant Casanova de Pereiro jusqu'au pont d'A Ponte Pereira, probablement d'origine médiévale. En traversant A Ponte Pereira le chemin pénètre dans le bois pour traverser Carrás, une zone de prés parsemée de nombreuses sources qui rendent parfois la route impraticable à cet endroit. Il continue jusqu'à Baxoia et arrive à Sigüeiro, ville d'origine mediévale (XIIe s.) et actuelle capitale de la commune d'Oroso. On continue alors par la Rúa Real pour déboucher sur le pont médiéval qui enjambe le Tambre. Après le pont, le chemin entre sur la commune de Santiago de Compostela et court, parallèlement à la rivière, jusqu'à l'église de Barciela puis continue jusqu'à celle que l'on appelle “Fonte do Inglés”. Il passe par la zone industrielle du Tambre en direction de Meixonfrío, entre dans la zone urbaine de Saint-Jacques-de-Compostelle par le calvaire de La Corogne, passe devant le bâtiment administratif de la Xunta de Galicia et le monument au pèlerin de Jose María Acuña, pour continuer dans les rues A Pastoriza, Basquiños, et Santa Clara, avec la façade baroque monumentale du couvent des Clarisses. Il continue sur la Rúa Loureiros jusqu'à la Porta da Pena pour arriver à la place San Martiño Pinario. Le chemin poursuit par la Rúa da Troia et rejoint la Rúa da Acibechería et la façade nord de la cathédrale de Santiago de Compostela.

Il se peut que certaines données ne soient pas géoréférencées et ne soient donc pas visibles.

Perfil

Tarifs

Il s'agit d'une route de 75 kilomètres a réaliser en 3 jours / 3 étapes. Au terme de chacune d'entre elles, une voiture conduit le voyageur au gîte rural où il passera la nuit après avoir pris un dîner élaboré avec les produits de la région.

Le lendemain, après un petit-déjeuner complet, une voiture conduit à nouveau le voyageur au lieu marquant le début de l'étape suivante.

Services en option:

  • Pique-nique à déguster au cours de chaque étape.
  • Transport des bagages en taxi.

Prix comprenant le dîner et le petit-déjeuner:

  • 1 personne (chambre individuelle) 195 € (TVA comprise)
  • 2 personnes (chambre double) 280 € (TVA comprise)

Il est possible d'acquérir le Bono Iacobus tout au long de l'année, excepté au mois d'août et lors de la période correspondant à la semaine de Pâques; il est valable soit pour une personne, soit pour un couple ou un groupe.
Si vous souhaitez des informations supplémentaires concernant le Bono Iacobus appelez le +34 902 190 160 / +34 981 568 521 o enviar un correo electrónico a info@galiciaincoming.com
(*) Commercialisation par l'intermédiaire des agences de voyages autorisées.

Comment arriver à La Corogne

  • Option A: Transport Saint-Jacques-de-Compostelle – La Corogne en autocar , tous les jours, à différents horaires.
    • Compagnie d'autocar: MONBUS – Tél.: +34 902 292 900 -Site Internet: www.monbus.es
    • Compagnie d'autocar: ALSA - Tél.: +34 902 422 242 - Site Internet: www.alsa.es
    • Gare routière de La Corogne: C/ Caballeros, s/n – Tél: +34 981 184 335
  • Option B: Transport Saint-Jacques-de-Compostelle – La Corogne en train tous les jours, à différents horaires.
    • Compagnie de chemin de fer: RENFE - Tél: +34 902 240 202 - Site Internet: www.renfe.es
    • Gare routière de La Corogne: Avenida Joaquín Planells Riera, s/n. Tél: +34 902 432 343 - Site Internet: www.adif.es

Les informations concernant les jours de fonctionnement, les heures et la durée des trajets sont APPROXIMATIVES et doivent être confirmées par la compagnie prestataire du service.

Xunta de Galicia

© 2016 Turismo de Galicia | Tous droits réservés
Politique de confidentialité | Contact | Pour y accéder

Galicia
Arriba