Continuons notre pèlerinage dans les “10 lieux uniques de la Galice" en direction du nord, vers la Serra da Capelada, où se trouve l'une des plus hautes falaises d'Europe..

Son sommet le plus haut est celui de Vixía Herbeira, situé à 620 mètres au-dessus du niveau de la mer. De là, vous pourrez apprécier la grandeur et l'envergure de ces falaises, les plus hautes après celles des fjords norvégiens, puisqu'à leur altitude élevée s'ajoute une pente de plus de 80 %.

De là, la vue est impressionnante : sur le puissant océan Atlantique et la côte sauvage des environs de Santo André ; sans aucun doute, l'une des plus exceptionnelles de tout le littoral européen.

Il se peut que certaines données ne soient pas géoréférencées et ne soient donc pas visibles.

À propos de Santo André, ne manquez pas de vous rendre jusqu'au sanctuaire qui se trouve sur le chemin qui monte à la Serra da Capelada. Il s'agit de l'un des plus vénérés de la Galice auquel, selon le dicton,“s'y rend à sa mort celui qui n'y fut pas de son vivant”. Si vous souhaitez respecter la tradition, déposez une pierre sur les “milladoiros” (monticules de pierres) ) qui se trouvent sur le chemin, comme preuve de votre visite. Et si vous souhaitez rencontrer l'âme sœur, cueillez un peu de l'herbe qui rend amoureux, on ne sait jamais…

Une fois dans la Serra da Capelada, continuez votre chemin et profitez-en pour visiter le Cap Ortegal avec son phare. Là-bas, vous serez stupéfiés par la force de la mer qui bat contre les “Aguillóns”, des rochers pointus qui émergent de la mer et sur lesquels les vagues déferlent de toutes leurs forces. Vous n'en serez que plus impressionnés si vous arrivez un jour de tempête, vous y découvrirez la férocité de la mer dans toute sa splendeur, une sensation de pouvoir que vous n'oublierez jamais. Une fois là-bas, respirez profondément et sentez l'immensité de la terre, la force du vent et la paix que cet endroit transmet.

Si vous descendez jusqu'à Cariño et que les forces vous manquent, n'oubliez pas que vous pouvez déguster un délicieux “ragoût de raie ” ou un “revuelto (œufs brouillés) aux oursins et aux algues”,produits typiques de la gastronomie locale qui vous rappelleront le goût salé du salpêtre.

Ça vous intéresse...
- Fête patronale de Santo André de Teixido : la principale fête patronale a lieu le 8 septembre, bien que tout au long de l'année on célèbre d'autres fêtes moins fréquentées (vendredi, samedi et dimanche de Pentecôte, ou le 24 juin).

Sans aucun doute, la fin de ce voyage sera marquée par le hurlement du vent, le salpêtre sur la peau et les cheveux emmêlés, mais, surtout, par la sensation que vous êtes passés dans un endroit aux paysages uniques, presque inaccessibles, ou plutôt… inoubliables.

Arriba