Symbole de l'identité du paysage galicien et expression de la dévotion populaire, les calvaires se dressent à la croisée des chemins ou près des ermitages, églises et cimetières. Castelao disait qu'un calvaire est « un pardon du ciel », puisque d'après ce grand écrivain galicien, les calvaires sont érigés pour se faire pardonner un péché. Sachant qu'il existe environ 12 000 calvaires en Galice, nos fautes doivent être grandes... Mais il est aussi dit que les calvaires protègent les voyageurs. Les personnes parcourant ces terres sont donc bien protégées.

Le calvaire de Melide est le plus ancien, il date du XIVe s. Le plus connu est celui d' O Hío (Cangas), à côté de l' église de San Andrés. C'est un bijou de l'art baroque qui retrace le cycle humain, d’Adam et Ève jusqu’à la rédemption, avec la descente de la croix comme scène principale : toute une histoire du monde représentée dans la pierre par plus de 30 personnages. Découvrez-les.

Xunta de Galicia

© 2016 Turismo de Galicia | Tous droits réservés
Politique de confidentialité | Contact | Pour y accéder

Galicia
Arriba