Les communes présentes dans cette géodestination sont : A Arnoia, Amoeiro, Avión, Beade, Beariz, Boborás, Carballeda de Avia, Castrelo de Miño, Cenlle, Cortegada, Leiro, Maside, Melón, O Carballiño, O Irixo, Piñor, Pontedeva, Punxín, Ribadavia, San Amaro et San Cristovo de Cea.

Située au cœur de la province d'Orense, O Ribeiro est une terre composée de vallées fertiles sillonnées par de nombreux cours d'eau, à l'image du Miño, de l'Arnoia ou de l'Avia. O Ribeiro est synonyme du vin que les moines du monastère de San Clodio de Leiro faisaient arriver sur les tables des nobles d'Espagne et du Portugal dès le Moyen Âge. De fait, l'appellation d'origine D.O. Ribeiro est la plus ancienne de Galice et l'une des plus reconnues en Espagne.

Et pour les amateurs d'art, tout un monde est à découvrir : la Ruta del Románico, chemin de l'art roman ; le Parque Arqueológico de San Cibrao de Las, parc archéologique renfermant l'un des plus grands et spectaculaires castros de toute la Galice ; et le monasterio cisterciense de Oseira, considéré comme « l'Escurial galicien » en raison de sa magnificence.

De plus, O Ribeiro est une terre de stations et d'eaux thermales. Arnoia, Laias, Cortegada, Berán ou Prexigueiro sont parfaites pour se détendre au cours d'une escapade. Il ne faut pas non plus manquer Ribadavia, réputée pour son quartier juif, l'un des plus importants d'Espagne, et ses grandes fêtes. Dans la commune voisine, O Carballiño, la "Festa do Polbo", est en outre organisée, cette fête rendant hommage à l'un des mets de Galice, le poulpe.

Patrimoine

Au moment de jeter un coup d'œil aux réalisations laissées par nos ancêtres, il faut sans aucun doute citer la vieille ville de Ribadavia surtout pour son quartier juif, auquel on peut ajouter San Xes de Francelos, petit temple wisigothe situé à proximité, un des rares de l'époque préromaine encore présent de nos jours. Il ne faut tout de même pas oublier la saine concurrence que représente le couvent d'Oseira, dans la commune de Cea, un édifice isolé comme peu le sont et si bien rénové qu'il a reçu par le passé le prix Europa Nostra.

Il se peut que certaines données ne soient pas géoréférencées et ne soient donc pas visibles.

Dans la ville d'O Carballiño, connue pour les eaux minérales qui jaillissent aux bords de l'Arenteiro, le temple de la Veracruz, a été construit à la moitié du siècle par l'architecte Antonio Palacios. Son style éclectique en fait une grande construction religieuse, et la plus caractéristique de la ville.

Espaces naturels

Au chapitre des trésors de la nature, il est indispensable de citer avec tous les honneurs, Pena Veidosa, plus de deux mille hectares déclarés site d'importance communautaire, un espace sauvage au nord-ouest du monastère d'Oseira. Le monument naturel de Pena Corneira se situe entre les communes de Carballeda de Avia, Leiro et Avión, une grande « corne » en pierre de dix mètres de haut accompagnée d'un paysage de pierre.

Il se peut que certaines données ne soient pas géoréférencées et ne soient donc pas visibles.

Fêtes et gastronomie

Géodestination pleine de fêtes. Comme toute la Galice, il faut le dire, à la différence que cet endroit dispose de plusieurs poids lourds. Ainsi, Ribadavia possède l'Exposición e Exaltación do Viño do Ribeiro, une exposition de vin, O Carballiño dispose de la grouillante Festa do Polbo, A Arnoia attire les foules avec la Festa do Pemento la fête du piment, et à San Cristovo de Cea, il est impossible de faire le moindre pas en raison de la Festa de Exaltación do Pan de Cea, dédiée à un pain de Galice (tous les fours sont indiqués en permanence). À la Festa da Istoria, se trouvant également sur Ribadavia et déclarée d'intérêt touristique national, tout le monde juif renaît, avec déclaration, défilé, échecs à échelle humaine et mariage. Et dans le monde culturel, retourner à Ribadavia est indispensable pour assister à la Mostra Internacional de Teatro, festival international de théâtre.

Il est difficile de trouver une personne qui ne connaisse pas le nom de la géodestination, ce qui est sans doute dû à son vin d'O Ribeiro, d'appellation d'origine et de très bonne réputation depuis plus de quatre siècles. La rivière Avia y est l'artère qui organise une partie du territoire, entourée par des montagnes sauvages Et à côté de l'Avia et sur les flancs des montagnes qui la délimitent, on trouve la majeure partie des vignes.

INCONTOURNABLE: Pazos de Arenteiro et la Festa do Polbo

Au cœur d'O Ribeiro, le pittoresque petit village de Pazos de Arenteiro constitue un magnifique exemple de l'architecture populaire et courtisane de cette partie de la Galice. Un charmant chemin travers la localité en partant des alentours de l'Iglesia de San Salvador en passant par un sentier signalisé qui traverse le romantique pont médiéval de la rivière Arenteiro, et se termine par une cascade au Pozo de los Humos, le puits des fumées. La végétation locale caractéristique des rives se mélange à la vigne au milieu du paysage de pierre de ce site bien en vue.

Dans cette géodestination, le poulpe d'O Carballiño mérite une attention toute particulière, lui qui est à l'origine de l'une des fêtes gastronomiques les plus populaires et caractéristiques de Galice : la Festa do Polbo. Elle a lieu le deuxième dimanche d'août au Parque Municipal, le parc de la ville et, depuis 1969, elle jouit du privilège d'être une fête d'intérêt touristique de Galice.

Xunta de Galicia

© 2016 Turismo de Galicia | Tous droits réservés
Politique de confidentialité | Contact | Pour y accéder

Galicia
Arriba