Les communes appartenant à la géodestination sont : A Illa de Arousa, A Pobra do Caramiñal, Boiro, Cambados, Catoira, Dodro, Meaño, Meis, O Grove, Pontecesures, Rianxo, Ribadumia, Ribeira, Sanxenxo, Valga, Vilagarcía de Arousa et Vilanova de Arousa.

La plus grande des Rías Baixas constitue un sage mélange de nature, tradition de la mer, et aujourd'hui, du meilleur loisir. On y produit quelques-uns des meilleurs vins blancs d'Espagne, sous l'appellation d'origine D.O. Rías Baixas.

La ría de Arousa conserve tout le charme d'une beauté naturelle, à l'image de ses excellentes plages et îles, comme Sálvora, Cortegada, Arousa ou A Toxa et leurs stations balnéaires, leurs pinèdes et leurs élégants hôtels.

Il est également possible de citer l'animation de Rianxo, Boiro, Ribeira, A Pobra do Caramiñal... la noblesse de Cambados, capitale de l'Albariño, avec son impressionnante place et le Pazo de Fefiñáns ou Catoira, lieu d'anciennes invasions barbares où est aujourd'hui organisée une amusante fête, le Desembarco Vikingo, le débarquement viking. Et lors de la visite de Vilagarcía de Arousa, pourquoi ne pas profiter du turismo mariñeiro, le tourisme de la mer, en se rendant au port voisin de Carril afin de découvrir les meilleurs élevages de fruits de mer de Galice. Il faut absolument goûter les fameuses palourdes de ce lieu.

Patrimoine

Le couvent d'Armenteira (Meis), dirigé par une communauté de religieuses, est le plus grand monument. À ses côtés, il faut ajouter une liste presque interminable d'autres plus petits, parmi lesquels il est important d'évoquer (du nord au sud) la fortification où se trouve le museo de Valle Inclán (A Pobra do Caramiñal), le Castellum Honesti ou Torres de Oeste (Catoira), Santa Mariña Dozo (Cambados) et les établissements romains d'Adro Vello (O Grove).

Il se peut que certaines données ne soient pas géoréférencées et ne soient donc pas visibles.

Pour terminer, il ne faut pas oublier que la ria d'Arousa possède depuis les années 60 du siècle passé le seul chemin de croix maritime au monde, ces eaux constituant un trajet du chemin de Compostelle, la Ruta del Mar de Arousa-Río Ulla, qui rend hommage à l'arrivée par la mer du corps de l'apôtre saint Jacques le Majeur en Galice. En effet, c'est par cette route que le corps inerte de l'apôtre est arrivé en Galice dans une barque en pierre dans laquelle venaient également deux de ses disciples préférés. Aujourd'hui, cette Ruta del Mar de Arousa-Río Ulla est devenue un pôle d'attraction touristique pour les visiteurs du monde entier.

Espaces naturels

La ría de Arousa est plus qu'une géodestination. C'est une référence du secteur touristique pour deux raisons : parce qu'elle est considérée comme la plus riche au monde, richesse qui se termine dans les fourneaux, et parce qu'elle possède un ensemble de plages très connues et fréquentées. Fermée par l'île de Sálvora (qui appartient au Parque Nacional dás Illas Atlánticas, de même que Cortegada, en face de Carril) et un cordon d'îlots, elle comprend un autre lopin de terre relié depuis environ vingt-cinq ans à la péninsule par un pont : A Illa de Arousa, avec l'espace naturel de Punta Carreirón.

Il se peut que certaines données ne soient pas géoréférencées et ne soient donc pas visibles.

En parlant d'espaces naturels, il serait impardonnable de ne pas mentionner le Parque Natural das Dunas de Corrubedo e Lagoas de Carregal e Vixán, où nous pouvons admirer la plus grande dune mobile de Galice et apercevoir qu'une des lagunes est salée et l'autre d'eau douce. Le réseau Natura comprend un autre espace, le complejo Ons-O Grove, qui relie deux écosystèmes possédant une riche biodiversité : les eaux maritimes et celles de l'intérieur de la ria.

 Au fond de la ria se trouve l'embouchure de l'Ulla, qui appartient au sistema fluvial Ulla-Deza. Pour les amateurs de vélo, le terrain de golf de Meis possède le premier centro BTT de Galice, composé de dix parcours qui permettent de découvrir la richesse des paysages et des monuments du Salnés.

Fêtes et gastronomie

La géodestination Ría de Arousa possède sur son territoire une fête d'intérêt touristique international, la Romaría Vikinga de Catoira, qui rappelle les aventures des hommes du nord qui attisaient la peur des habitants au Moyen Âge, jusqu'à ce que les arrête l'archevêque Gelmírez, l'homme qui a placé Saint-Jacques-de-Compostelle sur la carte de la chrétienté.

Il en existe également d'intérêt touristique national, à savoir celle du Viño Albariño (Cambados) et celle en l'honneur de San Roque da Vila (Vilagarcía de Arousa). Enfin, certaines fêtes ont été déclarées d'intérêt touristique de Galice, comme l'Exaltación do Marisco dédiée aux fruits de mer (O Grove), Xesús O Nazareno e Procesión das Mortallas (A Pobra del Caramiñal), celle de la Virxe de Guadalupe (Rianxo), celle de la Dorna (Ribeira) et la Romaría de San Ramón de Bealo (Boiro) ; ainsi que la semaine sainte de Paradela à Meis.

En observant les environs, il n'est pas difficile de déduire à quoi ressemble la gastronomie de la Ría de Arousa : elle repose sur les produits de la mer, et en premier lieu sur les différentes variétés de fruits de mer, dont la collecte constitue la principale source de richesse des habitants de cette géodestination.

INCONTOURNABLE: Cambados, capitale de l'Albariño

Cambados est connue pour être la capitale de l'Albariño. Son centre-ville, d'une grande richesse patrimoniale, est le résultat de l'union contemporaine de trois anciens villages historiques distincts : Santo Tomé, zone la plus ancienne et village de pêcheurs possédant un joli port ; Cambados, le centre administratif ; et Fefiñáns, la partie aristocratique et centre commercial.

En raison des liens de la ville avec la production viticole, la visite du Museo Etnográfico e do Viño musée ethnographique et du vin, est fortement recommandée, de même que celle du Museo de las Rutas del Vino, le musée des routes du vin. Ces deux lieux permettent d'approfondir l'histoire, l'art, la géographie et la culture populaire liée au vin produit sur ce terroir.

 

Arriba