Les communes appartenant à cette géodestination sont : A Lama, Barro, Bueu, Caldad de Reis, Campo Lameiro, Cangas, Cotobade, Cuntis, Marín, Moaña, Moraña, Poio, Ponte Caldelas, Pontevedra, Portas et Vilaboa.

Les terres de la ria de Pontevedra sont marquées par leur tradition de la mer. Dans ces lieux, même les noms ont des airs marins : Ons, Aldán, Bueu, Marín... et naturellement, Combarro, avec ses greniers en pierre au bord de l'eau. De l'autre côté, à la fin de la ria, la Costa da Vela, se dresse avec ses falaises et le Monte do Facho, ancien castro et sanctuaire romain, domine le ciel et la terre.

Pontevedra est la capitale des Rías Baixas, c'est une ville seigneuriale débordante de vie dont le centre historique est le plus important de Galice après celui de Saint-Jacques-de-Compostelle. On y trouve des attractions touristiques comme la praza "da Ferrería", la Basílica de Santa María ou le Museo de Pontevedra, musée qui renferme une magnifique collection de bijoux celtes. Dans les environs, rien n'est plus relaxant que de visiter le mosteiro de Poio, monastère d'origine médiévale. Enfin, un des joyaux de la Galice se cache à 20 km de Pontevedra : le Parque Arqueolóxico da Arte Rupestre de Campo Lameiro, parc archéologique d'art rupestre. Plus de 80 pétroglyphes forment la plus grande concentration de gravures rupestres d'Europe, dont A Laxe dos Carballos, une fascinante scène de chasse représentant un beau cerf.

Patrimoine

La géodestination comporte surtout deux points forts. Le petit village côtier de Combarro, avec ses greniers qui se trouvent littéralement sur les eaux de la ria de Pontevedra, est l'un d'entre eux. Le Camino Portugués le chemin portugais menant à Saint-Jacques-de-Compostelle, est le second. Il entre en Galice par la localité de Tui, et traverse le territoire du sud vers le nord.

Il se peut que certaines données ne soient pas géoréférencées et ne soient donc pas visibles.

Pierre, mer, plage, montagne et fleuve : ces mots résument tout ce que la géodestination a à offrir, à savoir un immense éventail de possibilités parmi lesquelles la ville même de Pontevedra est digne de mention, avec son centre historique restauré au cours de la dernière décennie et le plaisir de se promener dans ses rues, que ce soit pour ses habitants comme pour les visiteurs. À l'intérieur, plusieurs édifices emblématiques forment un musée dont l'importance des fonds dépasse largement l'aspect local : le Museo Provincial de Pontevedra. Deux autres monuments se démarquent dans la ville : le Santuario de la Peregrina, le sanctuaire de la pèlerine, en forme de coquillage, et la basilique Santa María A Maior, construite au XIVe s. par la corporation des navigateurs.

Au nord, avant d'arriver dans la vieille ville de Cuntis, minuscule mais bien conservée, on trouve sur notre chemin les pétroglyphes de Campo Lameiro, ensemble unique au monde d'insculturas, un type de gravures rupestres qui fait actuellement la fierté du Parque Arqueolóxico da Arte Rupestre. Le lieu a été inauguré en juillet 2011 et garantit la protection des pétroglyphes, ce qui permet d'organiser les nombreuses visites dont font l'objet ces derniers. Le parc s'étend sur presque 22 hectares et rassemble près de cent roches présentant des gravures. Il forme un paysage ouvert qui ressemble sans aucun doute à son aspect d'origine. Les chênes rouvres, qui donnent naissance à de petits bois, contribuent à transmettre cette sensation.

 

Espaces naturels

La péninsule du Morrazo combine plusieurs plages qui attirent beaucoup de monde en été, et à l'endroit où elle se termine, sur la pointe, un espace protégé s'y trouve : la Costa da Vela, sauvage, sans asphalte, dominée par un sanctuaire préhistorique et dotée d'une étendue de sable où les amis se rassemblent en toute tranquillité.

Il se peut que certaines données ne soient pas géoréférencées et ne soient donc pas visibles.

Le cap Udra (au niveau de Bueu) est un autre espace protégé. Sur la côte, ses eaux font également partie du réseau Natura, à l'ouest dans le complexo Ons-O Grove et à l'est dans l'anse de San Simón. Vers l'intérieur des terres, elles s'élèvent sur les montagnes d'A Lama, de hauteur moyenne et comptant de nombreuses maisons d'émigrants revenus d'Amérique, en passant au préalable par Ponte Caldelas, pour finalement atteindre la Serra do Cando. Le nord est traversé par le fleuve Lérez, dont le parcours est également considéré comme un espace naturel protégé.

Fêtes et gastronomie

Cobres, un petit hameau de la commune de Vilaboa, organise un Carnaval si particulier, avec des danses séculaires voire millénaires, qu'il a été déclaré fête d'intérêt touristique galicien. Cette catégorie renferme encore plus de danse, mais cette fois-ci à Cangas : la Festa das Danzas Ancestrais, la fête des danses ancestrales. Dans la capitale de la province, les fêtes de San Benitiño de Lérez sont déclarées fête d'intérêt touristique de Galice.

Il faut ajouter à cela la Festa da Troita fête de la truite (Ponte Caldelas), l'Encontro Degustación do Millo Corvo une rencontre dédiée à une variété de maïs (Bueu), la Festa de San Miguel e Danza das Espadas durant laquelle se déroule une danse des épées (Marín), et la Festa do Lacón con Grelos, qui permet de déguster de l'épaule de porc accompagnée de brocolis-raves (Cuntis). D'autres communes, comme Portas offrent une image d'authenticité.

INCONTOURNABLE: Le village de Combarro

Le village de Combarro, dont les racines sont profondément liées à la pêche, est une enclave très originale de par sa parfaite adaptation au milieu naturel dans lequel il se trouve, et de par la tradition suivie par ses habitants qui leur permet de vivre dans un équilibre original entre le monde rural et le monde marin.

À Combarro, les maisons d'antan se mélangent aux greniers, calvaires et embarcations. Taillées dans la pierre, ces maisons à véranda et balustrade sont construites sur le terrain de granit même afin d'utiliser au mieux la partie littorale cultivable. À Combarro, il y a plus de trente greniers en pierre, appelés palleiras, qui forment l'un des plus impressionnants ensembles de constructions de ce type en Galice.

Xunta de Galicia

© 2016 Turismo de Galicia | Tous droits réservés
Politique de confidentialité | Contact | Pour y accéder

Galicia
Arriba