Turgalicia Turismo de Galicia

Xunta de Galicia
Accueil > Jouissez de ces...expériences > Patrimoine caché > Itinéraires > Ajouter à « Mon voyage »

Nous vous proposons les activités suivantes...

Voir plus...
Deza - Tabeirós

GÉODESTINATION

Deza - Tabeirós

Voici le cœur de la Galice. C'est la magie de la Galice : des forêts cachées restées intactes depuis des siècles.

Greniers, <em>pazos</em> et calvaires

Greniers, pazos et calvaires

La Galice est née de la pierre et de la mer. Elle est marine, mais aussi granitique...

Patrimoine caché

Secrets de pierre

Les régions de Deza et Tabeirós, rattachées à Pontevedra, se caractérisent par la grande quantité de trésors en pierre d'une incalculable valeur ethnographique et culturelle..

Cet itinéraire nous fera découvrir de grands monuments qui n'attendent qu'une chose : que nos pas intrépides et notre regard curieux dévoilent tous les mystères qu'ils renferment.

Ça vous intéresse !

  • Point de départ : Agolada
  • Fin du parcours : Silleda
  • Nombre de jours 1
  • Km (approx): 140 Km
Les pendellos sont les seules halles d'origine médiévale de Galice. Construites au XVIIIe siècle, les marchés qui s'y déroulaient faisaient vivre les environs.
Le murmure de l'eau qui se faufile entre les frênes et les bouleaux, vous conduira jusqu'à l'une des plus hautes chutes d'eau de Galice.
Autres renseignements utiles......
- Couvent de Carboeiro : Plus d'info sur www.mosteirodecarboeiro.com

Parcours - 1er jour

À l'intérieur des terres galiciennes, l'eau est un élément essentiel. Ce parcours débutera par une visite au village d'Agolada, terre jalonnée de ponts, vestiges de la présence romaine, et qui permettent encore aujourd'hui de traverser l'Arnego et l'Ulla.

Ampliar
  • Pendellos de Agolada

    Pendellos de Agolada

  • Monasterio de Carboeiro

    Monasterio de Carboeiro

  • Fachada del monasterio de Carboeiro

    Fachada del monasterio de Carboeiro

  • Monasterio de Carboeiro

    Monasterio de Carboeiro

  • Iglesia de San Pedro de Vilanova

    Iglesia de San Pedro de Vilanova

À quelques mètres de la place de la mairie, après avoir dépassé un grand chêne, nous pouvons partir à la découverte de nos racines commerciales grâce aux pendellos d'Agolada (constructions typiques, sorte de halles). Les pendellos font partie de l'architecture locale galicienne tout comme les pallozas, les greniers à grain, les moulins ou les pazos. Ils constituent l'une des halles les mieux conservées de Galice et ont été construites au XVIIIe siècle. Le marché qu'il abritait alors faisait vivre les environs. Construits en pierre et en bois, recouverts de tuiles, ils ont subi un intense processus de restauration. Si la pluie ou le brouillard sont au rendez-vous, notre promenade sur le pavement irrégulier pourra presque devenir magique. Nous pourrons toucher les grandes pierres rugueuses des étalages ou écouter le bruit de l'eau sur les tuiles. Il nous suffit de fermer les yeux pour nous retrouver à l'époque que vous venions chercher. En prêtant attention, vous entendrez peut-être l'écho du bruit des animaux tirant les chariots, des voix du passé chantant les merveilles de leurs produits et la foule s'amassant entre les étalages entouré d'une foule nombreuse.
Pour maintenir en vie la tradition, trois jours de fêtes sont organisés depuis quelques années au mois d'août, proposant différentes activités. La plus singulière est la reproduction d'un marché médiéval. De remarquables artisans viennent de toute la Galice pour exposer leur ouvrage et proposent des ateliers. Une procession a également lieu. Goûtez au délicieux lard au pain de maïs et accompagnez-le de vin ou de queimada, une boisson galicienne, tout en écoutant les gaiteros jouer de la musique. Si vous avez encore faim, près d'Agolada se trouve la commune de Lalín, reconnue internationalement pour son cocido pot-au-feu galicien, et pour sa façon de préparer l'épaule de porc. Arrêtez-vous dans l'un des nombreux restaurants de la ville qui le préparent.
Mais la commune d'Agolada cache bien d'autres trésors, comme la petite église romane de Santa María de Ventosa. Ce petit temple du XIIIe siècle renferme un beau secret que personne ne pourrait deviner en observant son aspect rustique : il abrite le tombeau de l'abbé Lope de Ventosa, que les experts considèrent comme une reconstruction en plus petit du Pórtico de la Gloria, le portique de la gloire de la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle. Mais son secret le plus spectaculaire est assurément la merveilleuse collection de sculptures et de fresques médiévales qui semblent sortir de ses murs.
Ensuite, dans la commune de Dozón, l'église Dozón, San Pedro de Vilanova de Dozón nous attend, entourée d'une nature sauvage. Érigée en 1154, c'est l'un des joyaux du style roman galicien. Elle faisait partie d'un ancien monastère de moniales bénédictines. En raison de sa situation sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, , il n'est pas rare d'y croiser des pèlerins de toutes les nationalités. L'église San Pedro est construite avec de grandes pierres taillées dans le granit parfaitement équarries. Observez avec attention les motifs géométriques et végétaux très probablement inspirés du couvent voisin de Santa María de Oseira.
Le prochain arrêt de notre itinéraire se fera au couvent bénédictin de Carboeiro,au cœur de Silleda. Pour y accéder, nous devrons nous immerger dans un beau paysage luxuriant et traverser unpont médiéval.Sur un promontoire escarpé d'un méandre de la rivière Deza, nous découvrirons au beau milieu de la nature ce joyau de l'architecture romane tardive (ou roman de transition) le plus remarquable de Galice. Le nom de Carboeiro lui a été attribué en raison de la végétation forestière des environs qui a servi depuis longtemps à l'élaboration du charbon végétal.
L'église Carboeiro présente également des influences de la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle, par exemple dans l'utilisation nouvelle des croisées d'ogives déjà utilisées à Compostela Compostelle et dans la décoration du portail principal représentant les musiciens de l'Apocalypse, tout comme le Pórtico de la Gloria. Une visite guidée vous permettra de découvrir les moindres recoins en parcourant aussi bien l'église que toutes les pièces monacales restaurées à la fin du XXe siècle. Dans cette atmosphère monastique, vous pouvez terminer le parcours par une petite marche dans les environs du couvent, où vous trouverez des constructions d'aussi belle facture que son pigeonnier ou le Ponte do Demo (pont du démon), qui a reçu ce nom en raison de sa situation stratégique face aux agressions et aux vols.
Pour couronner cette journée, n'oubliez pas de vous rendre à la cascade du Toxa. Laissez-vous guider par le murmure de l'eau qui parvient à se faufiler entre les nombreux frênes et bouleaux, et qui vous conduira jusqu'à l'une des plus hautes chutes d'eau de Galice. Assis sur la plage fluviale et bercés par les sons de la nature, vous pourrez vous isoler un instant du monde grâce à la paix régnant sur les terres galiciennes.
Partagez-moi sur...

Mon voyage

A miña viaxe

Préparation du voyage en cours...

Rassemblez toutes les informations pour organiser votre voyage : musées, monuments, lieux intéressants, logements, restaurants...

Une fois les informations réunies, vous pourrez visualiser votre projet de voyage sur un plan, enregistrer des informations au format PDF ou exporter les lieux sélectionnés sur un GPS

Pendant le voyage...

Vous êtes déjà en Galice en quelque sorte. Ici, vous pourrez consulter votre projet de voyage, enregistrer des informations au format PDF ou exporter les lieux sélectionnés sur un GPS

Si vous possédez un téléphone avec GPS, vous pourrez voir où vous vous trouvez sur la carte.

Après le voyage

Une fois revenu de votre voyage, vous pourrez donner votre avis sur ce que vous avez visité, et indiquer ce que vous n'avez pas pu voir, pour vous en souvenir la prochaine fois !

Entrer
Xunta de Galicia Turismo de Galicia

© 2013 Turismo de Galicia | Tous droits réservés
Politique de confidentialité | Contact | Pour y accéder

Jusqu'à