PARQUE NACIONAL MARÍTIMO TERRESTRE DAS ILLAS ATLÁNTICAS DE GALICIA

Espaces naturels
Sur le Chemin de Saint Jacques
1294

Localisation

Pontevedra

Bueu | Vigo | Vilagarcía de Arousa

A Coruña

Ribeira

Coordonnées:
42º 13' 38.8" N - 8º 53' 58.6" W

Description

Atlantique majesté
Naviguer vers le couchant, voilà l'une des grandes aventures qu'offre le littoral galicien. Les îles galiciennes existent, elles ont pour nom : Cies, Ons, Salvora et Cortegada. Un archipel aux eaux assez turquoise et au sable assez blanc pour évoquer les plages des caraïbes... “À moins de tremper un doigt dans l'eau ”. C'est le mérite que vante le quotidien "The Guardian" lorsqu'il considère que la plage de Rodas dans les îles Cies est la meilleure du monde. Des eaux froides possédant les meilleures propriétés de l'océan pour la vie sous-marine et des histoires singulières d'épaves enfouies.

Sur la ria de Vigo, on aperçoit du bateau la ligne du contour des trois îles qui jouent à être deux. Elles sont connues comme les Cies parce que nous leur donnons toujours leur surnom romain de Siccas, les îles sèches, bien qu'aucune d'entre elles ne porte ce nom séparément. Celle du nord ou de Monteagudo et celle du milieu ou du Faro se rejoignent par une très mince langue de sable qui complète la vision paradisiaque. L'île sud ou de San Martiño demeure éloignée des autres par un canal appelé "Freu da Porta". L'archipel accueille, en outre, plusieurs îlots qui se rejoignent sous la surface en des fonds fort riches et fragiles au regard de la biodiversité, que ce soit pour la beauté microscopique des prairies d'algues ou encore pour les cétacés grandioses qu'il n'est pas rare d'observer.
Ons et sa soeur Onza ou Onceta et l'îlot des Freitosas barrent la ria de Pontevedra d'une ligne de côte profilée par le sable des plages. Au contraire, la partie visible de la terre est extrêmement agreste et propice à la formation de grottes marines (furnas) et écueils. Le paysage sous-marin de cette face océanique est formé de murs verticaux débordant de vie grâce à l'affleurement des eaux profondes riches en nutriments. Cela est bien connu des habitants de cette île, la seule peuplée du Parc National, qui vivent de la pêche, plus particulièrement à capture du poulpe.
Salvora, à l'extrémité occidentale de la ria d'Arousa, avec toute sa constellation d'îles toute pleine de légendes et d'histoires marines telles que les petites Noro, Vionta et Sagres, représente la réserve totale en fond et en surface. Comme dans les précédentes, les Cies et Ons, le passage de l'homme a laissé des constructions à usages religieux (chapelles, autel ou église), civil (phares), militaire (forteresses) et industriels. Sur Salvora la fabrique de salaisons a été réaménagée en pazo (manoir) à deux tours et nous trouvons également un hameau à la très belle allure traditionnelle avec ses huit hórreos et sa chapelle.
Cortegada et les Malveiras voisines profitent de la richesse biologique proverbiale de la mer intérieure d'Arousa. Pour observer l'activité productive, le quai et la promenade de Carril nous offrent de bonnes leçons de pêche aux coquillages avec leurs parcs de culture de palourdes et coques. Les marées sont la seule frontière de l'île de Cortegada qui paraît abordable à pied. Quelquefois, des visites guidées sont organisées pour montrer non seulement l'histoire insulaire mais aussi, derrière l'épaisse pinède, le trésor végétal que représente le bois de lauriers avec des exemplaires allant jusqu'à douze mètres de haut.

Accès

Service régulier de transport maritime de passagers vers les Cies au départ des ports de Vigo, Baiona et Cangas en haute saison. Et également vers Ons au départ de Portonovo, Sanxenxo, Bueu et Marin. Service de guide à Cortegada depuis Carril (Vilagarcía de Arousa). Salvora, pas de service maritime de transport, en outre, l'accès en est restreint.

Chemins de Saint Jacques

Camiño Portugués da costa

Situation

Dans les Rias Baixas (basses rias). Elles se composent de quatre archipels, à savoir Cortegada et Salvora dans la ria d'Arousa, Ons face à la ria de Pontevedra et Cies fermant la ria de Vigo. Communes de Vilagarcía, Bueu et Vigo dans la province de Pontevedra et Ribeira dans la province de A Coruña.

Surface

8.480 ha (1.194,80 ha terrestres et 7.138 ha marins). Précisément : Cies (2.658 ha marins et 433 ha terrestres), Ons (2.171 ha marins et 470 ha terrestres), Salvora (2.309 ha marins et 248 ha terrestres) et Cortegada (147,2 ha marins et 43,8 ha terrestres).

Services

Hébergement : seulement sur les îles Cies et Ons.
Restauration : services de restauration uniquement sur les îles Cies et Ons.

Sans perte

Les véhicules ne circulent sur aucune des îles du Parc National. De plus, autre sujet à prendre en compte : la maîtrise des déchets. Les visiteurs auront à prendre en charge eux-mêmes les emballages et ordures qu'ils transporteront sur les îles.
Dans les Cies, l'accès contrôlé d'un nombre maximum de 1.800 personnes par jour garantit la tranquillité. Depuis l'embarcadère de Rodas il est facile de repérer les sentiers principaux pour se rendre dans chacun des trois phares qui existent. Il s'agit de randonnées à difficulté moyenne, un peu exigeantes les jours où il fait très chaud et sur quelques tronçons en côte. Cependant, la récompense du paysage n'en sera que plus grande. L'une des plus conseillées est la montée en zigzag au Monte Faro, à une distance de 7 km aller-retour, en partant du quai. Sur ce trajet, nous rencontrerons des observatoires à oiseaux en nombre dans des paysages comme celui d'A Campa, une véritable fenêtre taillée dans la pierre d'où l'on entend le vacarme assourdissant d'une importante colonie de goélands à pattes jaunes comptant quelque 22.000 couples reproducteurs, en période d'élevage.
Sur l'île d'Ons, en partant du quai, le visiteur trouvera la plage et le hameau d'O Curro où commence une longue route offrant plusieurs possibilités. Il est possible, soit de monter au belvédère du Faro parmi les constructions des “insulaires”, soit d'aller vers le nord et de se situer sur la belle plage solitaire de Melide. Vers le sud, par différents chemins, nous parviendrons au belvédère de Fedorentos en passant par O Buraco do Inferno, une grotte marine (furna) en forme de puits où l'on entend rugir la mer du fond des entrailles de la terre.
Les billets d'embarquement sont oblitérés avec un retour obligatoire en date et heure pour le nombre de visiteurs établi dans chaque archipel.

Natureza senlleira

Sur toutes les îles il existe des zones de réserve pour la reproduction d'oiseaux marins que le visiteur devra respecter.
Les systèmes naturels représentatifs du Parc sont les zones côtières et la plate-forme continentale atlantique. La vie végétale est conditionnée par les vents chargés de salpêtre. La flore la plus représentative se trouve sur les falaises et les dunes. Y foisonnent les ajoncières et les espèces rares du Parc, la camariña (Corema album), le genêt d'Ons (Cytisus insularis) et les fleurs appelées "paxariños" (petits oiseaux) de la Linaria arenaria (petite plante annuelle des dunes stabilisées). Une grande part des animaux terrestres dépendent également de la mer. De nombreuses colonies d'oiseaux y nichent, surtout des goélands à pattes jaunes et des cormorans huppés. En mer, il est possible d'apercevoir des cétacés comme le rorqual commun qui fréquentent ces eaux en été. De plus, d'importantes communautés d'algues brunes peuplent le milieu marin.

Información e equipamentos

Casetas de Información en Cíes, Ons e Cortegada
Centro de Visitantes de Ons e Centro de Información en Cíes
Centro de Visitantes do Parque Nacional
Téléphone: +34 886 218 082
Adresse: Rúa Palma, 4, Vigo

Autres caractéristiques

Observation d'oiseaux
Zone Prot. Spéc. Oiseaux

Plan

Dernière mise à jour: 23/02/2018
Arriba