O COUREL

Espaces naturels
1192
Sur le Chemin de Saint Jacques

Localisation

Lugo

A Pobra do Brollón | As Nogais | Folgoso do Courel | O Incio | Pedrafita do Cebreiro | Quiroga | Ribas de Sil | Samos | Triacastela

Coordonnées:
42º 37' 47.1" N - 7º 09' 17.5" W

Description

Sur l'ardoise vivante
"O Courel dos tesos cumes que ollan de lonxe" (Le Courel aux raides sommets qui regardent de loin) s'étend entre O Cebreiro, le point où le Chemin de Saint-Jacques entre en Galice, et le Sil par le sud, mais sans arriver à le toucher. C'est pour ainsi dire l'une terre des plus vieilles de la péninsule. L'intérêt géologique qu'elle présente est manifeste : une foule de grottes vivantes et de chatières ou le plissement spectaculaire de Campodola (Quiroga), classé comme l'un des monuments géologiques d'Europe.
"Terras do lobo, cavorcos do xabaril"... (Terres du loup, ravines du sanglier…) O Courel est la grande réserve verte de la Galice. Toutes les espèces, sauf les littorales, sont représentées dans ce carrefour géographique de montagne, avec les meilleures caractéristiques atlantiques et méditerranéennes. Des châtaigniers autour des hameaux et un réduit d'oliviers à Quiroga. Les formations boisées typiques d'O Courel sont les dehesas, un nom employé pour se référer aux bois de beaucoup d'autres espèces végétales, en général aux sources des cours d'eau.
"Eiquí síntese ben pouco o que é un home..." (Ici on sent si peu ce qu'est un homme…) ainsi suit le cantique à la beauté naturelle des vers de son poète national Uxío Novoneyra. La faible population des ces lieux où confluent les provinces de Lugo et Ourense avec la contrée léonaise du Bierzo, est actuellement des plus vieillies d'Europe. Mais la vie respire vraiment la diversité et l'histoire dans les vallées étroites des rivières Lor et Lóuzara, Selmo et Soldón. Sur les coteaux verts, découvrons cet autre patrimoine d'O Courel que sont ses villages d'ardoise, le coeur de la sierra. De Romeor à Froxán et d'A Ferrería à Ferramulín, les quatre points cardinaux.

Accès

O Courel est traversé du nord au sud par la route LU-651. En venant du nord on y arrive en descendant d'O Cebreiro sur la LU-633 Pedrafita-Sarria.
En venant du sud, la déviation à Quiroga sur la N-120 Ponferrada-Ourense.

Chemins de Saint Jacques

Chemin d'Hiver
Chemin d'Hiver
Chemin français
Chemin français
Chemin français

Situation

Extrême sud-oriental de la province de Lugo. Communes d'As Nogais, Pedrafita do Cebreiro, Folgoso do Courel, Samos, Triacastela, O Incio, A Pobra do Brollón, Quiroga et Ribas de Sil.

Surface

SIC “Ancares-Courel” 102.438,90 ha.

Services

Hébergement : Oui.
Restauration : Oui.

Sans perte

Cela est certain, O Courel est la grande réserve verte de la Galice et elle possède, de plus, un riche patrimoine historique. La commune de Folgoso do Courel occupe l'espace central de la sierra. En venant de ses principaux villages, Seoane et Folgoso, la vieille et nouvelle capitale municipale respectivement, on peut accéder à ce territoire car les deux se trouvent sur la route comarcal (départementale) qui le vertèbrent du nord au sud, de Pedrafita do Cebreiro jusqu'à Quiroga. Mais la nature d'O Courel nous demandera de marcher afin d'y pénétrer à pied, par les chemins de la forêt.
C'est de Seoane que part la première déviation vers le hameau de Romeor. De là il faut marcher pendant quelques kilomètres en s'enfonçant dans une très belle dehesa et inspecter le tunnel d'A Louseira, construit sous les Romains pour l'amenée de l'eau.
À la déviation de la route qui va de Seoane vers Moreda et Parada nous approchons de l'un des sites à voir absolument : la Devesa da Rogueira. Moreda compte une Aula de la Naturaleza (classe de nature), ouverte du printemps au début de l'automne et pendant les périodes de vacances d'hiver. Le joyau de cette forêt est sa réserve botanique avec une grande variété d'espèces, plus de 800 dénombrée sur une petite étendue de 200 ha. L'itinéraire au départ du bas de la dehesa parcourt environ trois kilomètres de pente abrupte. Des ruisseaux qui prennent leur source au sommet se précipitent sur les coteaux, comme la Fonte do Cervo. Il s'agit d'un grand rocher muni de deux tuyaux d'où coulent les eaux aux couleurs et saveurs différentes. L'une est cristalline et calcaire ; l'autre est brune et ferrugineuse.

Natureza senlleira

Des sommets voués aux étendues de genêts et, en général, avec une prédominance de taillis et de “xesteiras” (genêtières). Des forêts, à altitude moyenne, de chênes, de bouleaux, de hêtres. Des masses touffues bien conservées et remarquables comme la Devesa da Rogueira.
La faune est abondante, plus de 170 espèces de vertébrés : des loups, des renards, des sangliers, des blaireaux, des martres… D'intéressantes colonies associées aux gouffres et grottes.

Autres caractéristiques

Observation d'oiseaux
Arriba