COSTA DA MORTE

Espaces naturels
Sur le Chemin de Saint Jacques
1070

Localisation

A Coruña

A Laracha | Arteixo | Cabana de Bergantiños | Camariñas | Carballo | Cee | Fisterra | Laxe | Malpica de Bergantiños | Muxía | Ponteceso | Vimianzo

Coordonnées:
43º 09' 48.2" N - 9º 12' 44.3" W

Description

La fin de la terre au milieu du monde
La lumière du soleil couchant vient éclairer chaque soir les croix sur les falaises orientées vers la mer en souvenir des morts et des disparus. À ce moment-là les deux éléments s'offrent de pair, les couchers de soleil et les tragédies, qui changèrent le nom du Finisterrae latin pour en faire la Côte de la Mort.
Aujourd'hui, c'est toujours l'un des points stratégiques les plus fréquentés des routes maritimes intercontinentales et aussi l'un des plus dangereux pour la navigation. Le registre cartographique de naufrages et de sauvetages se remplit de croix qui représentent plus d'une centaine et demie d'embarcations coulées depuis le dernier siècle, mais on ne compte plus les frayeurs quotidiennes qui vivent dans la mémoire collective d'un peuple de marins, par ailleurs gai et vital.
C'est pourquoi la Côte de la Mort n'est aucunement un cimetière. Ce sont les cent cinquante kilomètres de vie marine les mieux conservés de la façade atlantique européenne. Elle s'étend, du nord au sud, des environs de la ville d’A Coruña, jusqu'au cap Fisterra. Elle renferme les rias de Camariñas, Corme-Laxe et Lires dans lesquelles se trouvent, avec celle de Fisterra, les principaux ports, mais pas les seuls car il en existe d'autres comme celui de Caión ou de Malpica qui offrent un refuge à la pleine mer.
Sauf dans les petites hautes rias, nous avons affaire surtout à une côte accore en une suite de vastes baies qui présente les meilleurs exemples de pointes agrestes sur les caps Vilán, Touriñán ou à O Roncudo. Nous trouverons ici les tronçons littoraux les plus sauvages où trouvent leur place des plages de sable parées de la beauté du vent : Balarés à Ponteceso ; O Trece à Camariñas, Mar de Fóra à Fisterra. Leur richesse environnementale se complète par les zones humides de Baldaio et Razo ou encore la lagune de Traba. Sans oublier la solitude sonore des îles Sisargas.

Accès

D’A Coruña, roulez jusqu'à Carballo sur la route AG-55, ou l'AC-552 qui continue jusqu'à Cee, avec des déviations vers les villes de la côte. Il n'y a pas de transport maritime de passagers pour les îles Sisargas.

Chemins de Saint Jacques

Route de Fisterra-Muxía

Situation

Frange côtière des communes de la province d’A Coruña ; Arteixo, Cabana de Bergantiños, Camariñas, Carballo, Cee, Fisterra, A Laracha, Laxe, Malpica de Bergantiños, Muxía, Ponteceso et Vimianzo.

Surface

12.094,43 ha.

Services

Hébergement : Oui.
Restauration : Oui.

Sans perte

La route principale AC-552 A Coruña-Fisterra est la principale voie de communication d'où partent les principales déviations vers la côte. Cet espace protégé commence sur la plage d'Alba, proche de Barrañán (Arteixo), plus connue, et, un peu plus à l'ouest, sur la contrée Bergantiños, nous trouverons l'écosystème des marais de Baldaio. Ici, la grande plage, prolongée par la plage touristique de Razo (Carballo), se replie en un complexe dunaire derrière lequel se trouve la lagune avec un étroit canal de mer et le marais, important refuge d'avifaune.
Dans ce secteur du littoral, Malpica conserve son apparence d'ancien port de pêche à la baleine. C'est en outre le point de repère le plus proche des îles Sisargas, en face du cap de Santo Adrián. Le phare de l'île est le seul témoignage des assourdissantes colonies d'oiseaux nicheurs sur les falaises inaccessibles. Sur la côte, si vos pas cherchent la lumière des phares, dirigez-vous vers la pointe Nariga et O Roncudo, de véritables figures de proue sur la mer, où les pêches d'anatifes gagnent leur vie.
D'un côté, Corme ouvre la ria qui se referme dans la baie d'A Insua avec la belle plage de Balarés de l'autre côté, le Monte Branco au milieu avec son sol sablonneux, et l'estuaire de l'Anllóns au fond. Le lit de ce fleuve est protégé sur 40 km de son sinueux parcours, en amont, entre les villes de Carballo et Ponteceso. L'endroit parfait pour découvrir l'Anllóns dans toute sa splendeur : le Coto de Verdes, à Coristanco.
À partir de l'estuaire, le tronçon côtier passe par Laxe, jusqu'à la plage de Traba. Admirons la lagune, mais aussi les formes capricieuses des rochers du mont classés Paysage Protégé “Penedos de Pasarela e Traba”.

Autres caractéristiques

Observation d'oiseaux
Zone Prot. Spéc. Oiseaux
Dernière mise à jour: 04/05/2015
Arriba