Turgalicia Turismo de Galicia

Xunta de Galicia
Cap Finisterre

INCONTOURNABLE

Cap Finisterre

Le finis terrae. Pourquoi quelqu'un voudrait-il se rendre là où le monde se termine ?

Bono Iacobus...

Le Bono Iacobus est un service touristique conçu spécialement pour le chemin de Saint-Jacques.

Bono Iacobus

Plus de récits...

  • Marta Pomati...

    Marta Pomati...

    « Cette fois, je marche seule et je ne me sens pas bien physiquement. C'est pour cette raison que j'ai beaucoup de mal à faire le Chemin... »

  • Roger Dubief et Lucie

    Roger Dubief et Lucie...

    « Le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle est une expérience particulière par rapport à ce que nous sommes, non par rapport à ce que nous faisons dans la vie...»

  • David Kurten

    David Kurten...

    "Lorsque je marche pendant quatre ou cinq jours, uniquement avec mon sac sur le dos, je ressens la paix et le silence de la nature..."

  • Gabriela Ayestarán, Pilar Miranda et Andrea Torroba

    Gabriela Ayestarán, Pilar Miranda et Andrea Torroba

    "“Sur le Chemin, tu apprends beaucoup et cela te permet de prendre de la distance par rapport à la vie de tous les jours. L'ambiance est incroyable..."

  • Darvy Scott

    Darvy Scott

    “En faisant le chemin de Compostelle, j'ai trouvé une paix intérieure qui rejaillit vers l'extérieur. Je me rendais compte que j'étais totalement en accord avec ce que j'étais en train de faire...”

  • Adela González, Fernando Piedrafita et Fernandito

    Adela González, Fernando Piedrafita et Fernandito

    “Quand tu arrives à Saint-Jacques-de-Compostelle, tu es heureux d'y être parvenu, mais en même temps tu te sens triste d'avoir terminé...”

  • Carlos Calafell Brucart et Carlos

    Carlos Calafell Brucart et Carlos

    "La première fois que je l'ai fait, je me suis rendu compte de ce qu'une personne est capable de faire en s'efforçant..."

  • Joaquín Ibáñez

    Joaquín Ibáñez

    “J'ai 60 ans, la fatigue laisse des traces et je souffre des pieds. Je suis aussi peut-être un peu inconstant, c'est pourquoi je me propose toujours de terminer le chemin de Compostelle. C'est mon défi personnel...”

  • Lidia Cuasés et Antonia Campos

    Lidia Cuasés et Antonia Campos

    "Antonia m'a entraînée, la curiosité m'a piquée et je suis venue voir. Mon intention, c'est de méditer, mais ce n'est pas facile..."

  • Lola et Javier

    Lola et Javier

    “Cette fois, ça a été l'occasion de mieux connaître Lola. Vivre une expérience non pas limite, mais assez dure..."

  • David Domínguez

    David Domínguez

    “« Il y a des moments très durs aussi. L'année dernière, j'ai eu trois fois des problèmes avec mon vélo et j'étais sur le point d'abandonner..."

  • Marie Danielle et Marie Pierre

    Marie Danielle et Marie Pierre

    "C'est une expérience de simplicité et de joie, la communion avec la nature et avec tous les visages ou les êtres qui vivent dans mon cœur...”

Chemin de Saint-Jacques

Le Chemin vers Finisterre-Muxía

À votre voyage à Saint-Jacques de Compostelle, que vous le réalisiez comme touriste ou pèlerin, il faut absolument ajouter une visite de Fisterra et Muxía, lieux étroitement liés au pèlerinage.

Ampliar

La condition de « fin de la terre » de cette région représente un des charmes de ce chemin de Saint-Jacques ; tous les voyageurs désirent aller encore plus loin, là où le chemin s'arrête. L'historien romain Lucius Florus raconte déjà à son époque comment, lorsqu'ils arrivèrent la Finis Terrae, au IIe siècle av. J.C., les légionnaires de Rome contemplaient avec terreur et vénération le coucher du soleil sur l'océan. La Finis Terrae (Fisterra, comme on l'appelle en galicien) est devenue depuis lors un des lieux incontournables pour tous ceux qui font le chemin de Saint-Jacques. Il est également possible de continuer vers Muxía, où il faut visiter le sanctuaire de la Virxe da Barca, la Vierge de la barque. Selon la tradition, la Vierge arriva à cet endroit magnifique dans une barque en pierre pour encourager l'apôtre saint Jacques à continuer de prêcher sur ces terres.

Nous arrivons finalement à la ville de Finisterre, à proximité de la place de l'Ara Solis, souvenir nostalgique de l'autel dressé par les Romains pour adorer le coucher de soleil. Le chemin qui mène à l'extrémité du cap débute à proximité de l'église romane de Santa María das Areas, où est conservée l'image du Santo Cristo da Barba Dourada, à l'origine d'innombrables légendes. Sur la partie la plus élevée du mont, il y avait autrefois un ermitage et quelques pierres taillées qui donnaient à ce lieu un caractère sacré. Actuellement s'y trouve un pharo qui oriente le défilé incessant de bateaux circulant à un endroit où le trafic maritime est l'un des plus intenses au monde. Aujourd'hui, ce n'est plus la fin de la terre, mais en revanche, il s'agit bien de la fin du chemin de Compostelle. Il ne reste plus qu'à rentrer,contents et satisfaits.

On peut se sentir fier d'avoir fait le chemin de Saint-Jacques. Si l'on est arrivé jusqu'à Finisterre, les raisons de se sentir fier sont d'autant plus fondées.

Partagez-moi sur...

Mon voyage

A miña viaxe

Préparation du voyage en cours...

Rassemblez toutes les informations pour organiser votre voyage : musées, monuments, lieux intéressants, logements, restaurants...

Une fois les informations réunies, vous pourrez visualiser votre projet de voyage sur un plan, enregistrer des informations au format PDF ou exporter les lieux sélectionnés sur un GPS

Pendant le voyage...

Vous êtes déjà en Galice en quelque sorte. Ici, vous pourrez consulter votre projet de voyage, enregistrer des informations au format PDF ou exporter les lieux sélectionnés sur un GPS

Si vous possédez un téléphone avec GPS, vous pourrez voir où vous vous trouvez sur la carte.

Après le voyage

Une fois revenu de votre voyage, vous pourrez donner votre avis sur ce que vous avez visité, et indiquer ce que vous n'avez pas pu voir, pour vous en souvenir la prochaine fois !

Entrer
Xunta de Galicia Turismo de Galicia

© 2013 Turismo de Galicia | Tous droits réservés
Politique de confidentialité | Contact | Pour y accéder

Jusqu'à