Les communes faisant partie de cette géodestination sont : A Gudiña, A Mezquita, Castrelo do Val, Cualedro, Laza, Monterrei, Oímbra, Riós, Verín, Viana do Bolo, Vilardevós et Vilariño de Conso.

Verín, Laza et Viana do Bolo sont connues pour leurs carnavals délirants, O Entroido, peut-être les plus anciens et exotiques d'Espagne. Des personnages uniques comme le Cigarrón, le Peliqueiro ou le Boteiro convertissent les rues en une explosion de vie et de couleurs autour d'un cérémonial magique.

Verín se situe dans une vallée fertile irriguée par les eaux de la rivière Támega et dominée par le château de Monterrei, le plus grand de Galice, proche de la frontière avec le Portugal. Les eaux y sont curatives, leurs terres possédant la plus grande concentration d'eaux minérales et médicinale de Galice : Sousas, Fontenova, Cabreiroá, Caldeliñas, Requeixo...

Verín est également la terre de l'appellation d'origine D.O. Monterrei, à l'origine de quelques-uns des vins les plus modernes de Galice. Les crus de Monterrei étaient déjà connus au Moyen Âge, ils sont même parvenus jusqu'en Amérique à travers le cinquième comte de Monterrei, qui a été vice-roi des Indes.

Patrimoine

Dans cette géodestination, trois éléments sont rois : la nature, le chemin de Compostelle, et la ville fortifiée de Monterrei. Verín se trouve à ses pieds. Monterrei est sans doute le meilleur exemple de fortification de tout le nord-ouest de la péninsule, avec une population qui n'est pas exclusivement militaire. C'est le lieu où la première imprimerie de Galice a été construite et d'où est sorti le premier livre du pays réalisé en appliquant l'invention de Gutenberg. Un ambitieux plan de restauration lui permettra de devenir une référence pour toute l'Espagne dans les prochaines années. À l'intérieur se trouve une auberge dotée d'une grande histoire pour les pèlerins, qui a été reprise à la fin du XXe s.

Il se peut que certaines données ne soient pas géoréférencées et ne soient donc pas visibles.

En effet, le chemin de Compostelle, passe par là, appelé Camino del Sureste-Vía de la Plata, le chemin du Sud-Est ou la voie de l'argent. Il commence en Galice dans la commune même d'A Mezquita, sur vingt kilomètres inoubliables, pour se séparer à A Gudiña. À cet endroit, il faut choisir entre le nord et le sud. La première option mène sur le Camin Viejo, le vieux chemin, que suivaient les Galiciens qui allaient faire la moisson en Castille, et que Rosalía de Castro a immortalisé dans ses vers. La seconde option fait descendre jusqu'à la plaine où se trouvent Verín et Monterrei pour ensuite remonter vers les spectaculaires hauteurs de Cualedro et finalement redescendre. Ces deux branches du chemin de Compostelle se rejoignent de nouveau un peu avant l'arrivée à la capitale de la province.

Espaces naturels

En ces lieux, la nature est synonyme de montagne. De hauts sommets se dessinent tout au long de la frontière séparant le Portugal et la province de Zamora, formant les espaces de Pena Trevinca et Pena Maseira à l'exception de l'endroit où la rivière Támega se fraie un chemin (tous ces endroits font partie du réseau Natura 2000) du nord au sud et qui rejoint le Portugal après avoir formé et donné vie à une vaste vallée. Parmi les espaces naturels, il faut également souligner le Parque do Invernadeiro, parc rattaché à la commune de Vilariño de Conso et à l'espace du Macizo Central.

Il se peut que certaines données ne soient pas géoréférencées et ne soient donc pas visibles.

Fêtes et gastronomie

Lorsque le carnaval arrive, toute la Galice est en fête, mais peut-être encore plus dans la province d'Ourense. Par ailleurs, à l'intérieur de cette province, trois localités se distinguent, dont deux dans cette géodestination. L'une d'entre elle est Verín, l'autre, Laza. Que ce soit dans le premier cas, la descente nocturne de Monterrei, le Xoves de Comadres (les femmes envahissent la totalité des restaurants locaux), ou dans le second, la descente de la Morena, des milliers de personnes se réunissent. À Laza, de surcroît, il existe la coutume de jeter sur les gens des fourmis enragées avec de la farine, chose que tout le monde accepte, pour le meilleur et pour le pire.

La Feira do Viño de Monterrei doit également figurer au chapitre des festivités. Il s’agit d’une fête du vin récente, l'appellation d'origine étant relativement jeune, mais dont l'importance croît chaque année et qui fait de Verín un point de rencontre.

L'Entroido de Verín a été déclarée fête d'intérêt touristique national. L'Entroido de Laza est reconnue fête d'intérêt touristique de Galice. En outre, la Festa do Pemento de Oímbra, fête du piment, possède une grande importance dans la région, tout comme la Festa da Androlla e do Entroido la fête de l'andouille et du carnaval de Viana do Bolo. Les deux ont été déclarées fêtes d'intérêt touristique de Galice.

La commune de Riós, montagneuse et traversée par le chemin de Compostelle, gagne chaque jour en réputation dans toute la Galice pour un produit qui a reçu l'appui de l'Europe avec le soutien de la création d'un parcours spécifique : la châtaigne, humble mais de plus en plus respectée, dont la popularité dans l'imaginaire collectif s'est amoindrie au XXe s. mais qui la regagne depuis quelques dizaines d'années. La Festa da Castaña e do Cogomelo de Riós, consacrée à la châtaigne mais aussi au champignon, a été déclarée fête d'intérêt touristique de Galice.

INCONTOURNABLE: Nature et vignobles

Aucun être humain ne s'est installé dans le Parque Natural do Invernadeiro, seule la nature y réside. Uniquement présentes dans cette géodestination, les vieilles montagnes galiciennes qui encerclent le parc dépassent les mille cinq cents mètres d'altitude. Ces sierras sont propices à l'accueil d'une grande partie de la vie sauvage, principalement représentée par le loup et ses proies, le chevreuil et le sanglier. La succession de profondes vallées et de sommets arrondis est le fruit des glaciers qui ont modelé ces hauteurs dans un passé très lointain. De cette manière, des sommets de la sierra, il est possible d'observer un surprenant cirque glaciaire et l'impressionnante chute de plusieurs cascades depuis les hauteurs des précipices.

Les vignobles d'appellation d'origine Monterrei occupent une partie des terres de cette géodestination. La conjugaison de leurs sols et climats particuliers, ainsi que la tradition viticole transmise de génération en génération permettent d'obtenir des crus à la personnalité inimitable à partir d'anciens cépages.

Arriba