De jour comme de nuit, l'ambiance est toujours au rendez-vous. Cette ville est faite pour se promener et se divertir, avec des plages en plein centre, la tour d'Hercule, qui veille, et un grand front de mer qui longe la quasi-totalité de son périmètre.

Les habitants de La Corogne sont réputés pour être de bons vivants, alors ne dérogez pas à leurs habitudes. Arrêtez-vous sur une terrasse de la Plaza de María Pita et découvrez l'histoire passionnante de cette place. Ou promenez-vous dans le quartier de Los Cantones pour admirer ses fameuses galeries en verre, de style moderniste. Si vous préférez faire du shopping, c'est l'endroit parfait, surtout si la mode vous intéresse. 

Il se peut que certaines données ne soient pas géoréférencées et ne soient donc pas visibles.

Par ailleurs, La Corogne possède d'excellents musées comme celui de Bellas Artes pour l'art, la Casa de las Ciencias pour la science, le Domus consacré à l'être humain, ou l' Arqueológico, pour l'archéologie qui se trouve dans le château de San Antón. Au crépuscule, rien n'est aussi romantique et chaleureux que le jardin de San Carlos. Si vous préférez l'animation, vous pouvez vous rendre aux jardins de Méndez Núñez, en plein centre. Vous y trouverez le Kiosko Alfonso, aujourd'hui transformé en salle d'expositions. Il s'agissait autrefois d'un cinéma composé de deux salles séparées par un écran central, si bien qu'il était possible de payer une entrée moins chère... puisqu'on voyait le film par derrière...

Incontournable

L'une des expériences les plus inoubliables que le visiteur conservera de La Corogne et de Galice est le crépuscule qui s'offre au sommet de la tour d'Hercule.

Le soleil s'enfonce peu à peu dans le Finisterrae atlantique et son paysage de rêve. En face se trouve l'unique phare romain du monde encore en fonctionnement, accompagné d'un parc de sculptures Artabres, d'Arturo Andrade ; Breogán, de Xosé Cid ; Charon, de Ramón Conde ; Hercule et Géryon, de Tim Behrens et José Espora ; ainsi que la forêt de menhirs de Manolo Paz.

La tour a été réalisée au début du IIe s. par l'architecte de Coimbra, Cayo Sevio Lupo. L'aspect extérieur montre qu'en 1791, une rénovation a été réalisée par les ingénieurs E. Giannini (auteur des plans) et J. Elejalde.

 

Parcours recommandé

Dans la vieille ville...

Nous commencerons par la plaza del Obelisco, dans le centre-ville, où nous pourrons observer la vie rutilante de La Corogne en parcourant les très commerçantes Calles Real et Rego de Auga. Celles-ci mènent à la majestueuse plaza de María Pita, place sur laquelle il est possible de contempler la très belle Casa Consistorial de style moderniste. À partir de cette place, nous pourrons gagner le cœur de la vieille ville où il est possible de s'imprégner de l'histoire la plus singulière de La Corogne. Ensuite, nous pourrons visiter l'église romane de Santiago, du XIIe s., laquelle possède des éléments ogivaux des XIVe et XVe s. ; puis, l'évocatrice plaza de Azcárraga; la collégiale Santa María, construite entre le XIIe et le XVe s., très proche du musée d'art sacré, le Museo de Arte Sacro; ou encore la plaza et le couvent de Santa Bárbara, qui forment un ensemble d'une rare beauté.

Avant de quitter la vieille ville, nous nous rendrons au Jardin de San Carlos,à côté du musée militaire, le Museo Militar et de la Fondation Luís Seoane, un parc romantique très plaisant dans l'ancien bastion de défense (1843) qui abrite la tombe du général Moore, tombé lors de la bataille de La Corogne en 1809. Ce belvédère permet d'admirer parfaitement la ville.

Sur le front de mer...

Nous quitterons l'ancienne zone de La Corogne pour rejoindre les Jardins de la Real Maestranza, lieu où se trouvent des canons qui défendaient la cité. La vue sur la digue Barrié de la Maza, sur l'exceptionnelle architecture contemporaine de la tour de contrôle maritime et sur le château de San Antón est magnifique. Nous descendrons ensuite sur le front de mer pour rejoindre la tour d'Hercule. C'est un trajet d'une grande beauté offrant des panoramas sur la côte abrupte qui s'ouvre sur l'Atlantique.

Vous devez vous arrêter prés du phare romain, vous le visitez, de même que ses alentours, le bâtiment de l'ancienne prison compris, et suivez le chemin du front de mer pour arriver à l' Aquarium Finisterre, qu'il est recommandé de visiter, aussi bien pour ce qu'il renferme que pour les paysages marins qu'il permet d'admirer. Nous continuerons jusqu'à la plage d´Orzán, à partir de laquelle nous nous rendrons à pied au stade de football de Riazor, un authentique temple du sport. Les habitants de La Corogne apprécient ces dernières années les bons résultats de leur équipe. Ce lieu offre une très bonne visibilité, au loin, sur la tour ou l'obélisque du Millennium.

Dans le centre...

Arrivés à cet endroit, nous reprendrons la direction du point de départ par l'Avenida Rubine, la Praza de Pontevedra et la Calle Juan Flórez, dans laquelle il sera possible d'observer des bâtiments de style moderniste et de bénéficier d'une offre commerciale variée permettant d'acheter un souvenir de la ville.

Nous nous dirigerons ensuite vers la Praza de Ourense, en passant tout d'abord par la Praza de Lugo, la singulière place du marché rénovée il y a peu. Nous rejoindrons les Cantones de Méndez Núñez, l'une des zones les plus classiques et célèbres de la ville, et nous pourrons nous reposer dans les jardins du parc une fois le parcours terminé. Si vous avez encore envie de marcher, nous pourrons visiter les expositions des fondations situées à proximité, à savoir la Barrié de la Maza et la Centro Sociocultural A Banca A Coruña, avec un bâtiment qui est une œuvre d'art contemporain à lui tout seul, mais aussi les expositions du Kiosco Alfonso moderniste, ou encore, pour les amateurs de jeu, le Casino Atlántico.

 

Où manger

L'offre gastronomique de La Corogne est très réputée et variée ; vous devez absolument goûter aux fruits de mer et poissons de premier choix débarqués dans son port, encore que la viande n'ait rien à envier aux produits de la mer en termes de qualité et de raffinement. Les empanadas, sorte de chaussons salés, les fromages et vins du terroir sont des produits qui ne laisseront pas le visiteur indifférent et qui sont à la portée de toutes les bourses.

Les endroits possédant la meilleure offre de restauration se trouvent dans la zone de la Pescadería Vella, dans les rues perpendiculaires à la Plaza de María Pita et parallèles à la Calle Real, comme celles de Florida, A Franxa, San Nicolás, Galera et Barrera. Aux alentours de la Plaza de España et vers le parc Campo de Marte, dans le quartier Atocha, on trouve de bons restaurants dans les rues San Juan ou Ángel Rebollo. Dans la zone de Cuatro Caminos, A Gaiteira et Os Castros, toutes les rues possèdent des auberges et des restaurants, avec notamment les bars de Ramón y Cajal, General Sanjurjo, Avda. de los Caídos ; autre possibilité, la Calle Possee.

À ne pas manquer

  • FESTIVAL MUSIQUE ET RACINES
    Au mois d'avril, une série de concerts est organisée autour de la thématique des racines. Il regroupe toutes les manifestations musicales portant sur l'interprétation des sons les plus traditionnels et authentiques des différentes cultures d'Europe et du monde.
  • FESTIVAL MOZART
    En mai et juin. Même si à l'origine, seules des œuvres musicales du Salzbourgeois étaient interprétées, le festival est désormais ouvert à la musique vocale d'autres grands compositeurs baroques et de l'Italien Rossini. Le magnifique orchestre symphonique de Galice, situé à La Corogne, interprète une bonne partie des œuvres, avec la participation de beaucoup d'autres solistes et orchestres.
  • FEUX DE JOIE DE SAN XOÁN
    Dans la nuit du 23 au 24 juin, une multitude de feux de joie à l'occasion de la Saint-Jean est allumée sur la plage de Riazor et dans chacun des quartiers de la ville pour faire fuir les mauvais esprits et se réunir entre amis, voisins et familles autour d'exquises grillades de sardines accompagnées de pommes de terre cuites au feu.
  • FÊTES DE MARÍA PITA
    Pendant tout le mois d'août, les grandes fêtes de la ville ont lieu avec de nombreux événements tels que le salon du livre, le salon de l'artisanat, les batailles navales et florales, la coupe de football Teresa Herrera, la fête taurine, la procession de Santa Margarita et le festival de la bande dessinée. Des concerts de musique actuelle, populaire et scénique viennent compléter le programme de cette période de festivité.
  • FESTIVAL DE L'OPÉRA
    Aux mois de septembre et d'octobre, de grandes œuvres lyriques de tous les temps sont programmées au Palacio de la Ópera. Grande qualité aussi bien des interprètes lyriques que des orchestres interprétant les opéras à des prix réellement abordables.
  • FÊTES DE LA VIERGE DU ROSAIRE
    Le 7 octobre, les fêtes rendent honneur à la patronne de la ville. La plupart des événements ont lieu dans la vieille ville.

 

Arriba