Les sources de Galice

La tradition thermale de la Galice, terre de légendes, de littérature et de chansons populaires à la gloire de ses eaux, remonte à loin dans le temps. Les Romains, qui savaient bien ce qu'ils faisaient, surent dès leur époque utiliser ses nombreuses sources pour améliorer leur santé, mais aussi pour se divertir et se détendre. D'autre part, la géographie de la Galice est parsemée de ces bassin d'eau au pouvoir guérisseur dans lesquels nos trisaïeuls venaient trouver un certain soulagement.

Au cours de l'âge d'or du thermalisme –entre la moitié du XIXe siècle et le début du XXe siècle–, les stations thermales galiciennes de plus grande tradition rassemblaient souvent la fine fleur de la société.

Depuis quelques années, les stations thermales vivent un second essor. Nombre d'entre elles ont récupéré leur gloire d'antan en incorporant des installations avant-gardistes. Elles attirent ainsi un public plus jeune qui, outre à des fins thérapeutiques, cherchent à passer quelques jours de calme et de détente, sachant qu'il n'est pas nécessaire d'être malade pour se rendre dans une station thermale. D'autres stations récemment construites, ont ouvert leurs portes à proximité d'hôtels de quatre et cinq étoiles.

Néanmoins, le fait le plus marquant n'est pas tant la quantité de stations thermales et de centres thalasso, mais plutôt leur variété, qui permet à chaque client de trouver, sans sortir de Galice, l'établissement qui répond le mieux à ses besoins, ses goûts ou son budget : une modeste station thermale traditionnelle où se remettre d'une maladie, ou une station thermale à la dernière mode dans laquelle choisir un traitement de détente, d'esthétique ou de santé, ou encore combiner toutes ces facettes tout en jouissant de la nature, des sports de plein air et, bien entendu, de la gastronomie locale.

Arriba