Le point le plus haut de Galice se trouve ici.

Situés à l'est de la province d'Orense, les monts de Pena Trevinca forment un espace naturel protégé d'environ 25 000 hectares. Ses sommets enneigés en hiver, de plus de 2 000 mètres d'altitude, sont couronnés de lacs glaciaires comme O Celo ou la Lagoa da Serpe, la lagune du serpent, avec ses eaux cristallines. Ces montagnes ne présentent presque aucune trace de l'homme.

À Carballeda de Valdeorras, la Teixadal de Casaio se trouve à côté de la rivière San Xil. Cette fabuleuse forêt d'ifs fait partie des plus importantes d'Europe, avec plus de 300 ifs déployant leurs branches et racines centenaires et peut-être millénaires parmi de jeunes houx, frênes et noisetiers.

Il se peut que certaines données ne soient pas géoréférencées et ne soient donc pas visibles.

Haute montagne

Seule la Galice offre des paysages subalpins à plus de deux mille mètres d'altitude, là où confluent les sierras d'O Eixe, Calva et Segundeira.

Le point le plus haut de Galice est composé des trois sommets, la Pena Trevinca (2 127 m), la Pena Negra (2 123 m) et la Pena Survia (2 122 m), qui dominent ce vaste espace protégé relié au parc naturel Lago de Sanabria (Zamora). Soulignons la formation de lacs naturels et d'autres éléments d'origine glaciaire. Sur le versant ouest galicien, dont les sources viennent se jeter dans le bassin du Sil, le Xares et le Bibei offrent de belles images de rivières de haute montagne à l'époque du dégel.

En raison de son éloignement, cette région est restée relativement isolée tout en maintenant un équilibre fragile. L'un de ses symboles de plus en plus reconnu est la préservation de la Teixadal de Casaio, un petit groupe de trois cents ifs centenaires formant une forêt unique en Europe. Le maintien d'un couple d'aigles royaux, élément important de l'avifaune, en constitue un autre symbole.

À ne pas manquer

Le principal accès se trouve à A Veiga, à proximité du barrage de Prada. Il permet d'atteindre le massif montagneux par de petits hameaux limitrophes de l'espace protégé, comme par exemple Xares et sa grande zone réservée à la chasse ; A Ponte et ses moulins ; ou Corzos et ses maisons situées entre de grandes formes ovales en pierre.

Au sud, l'accès au hameau de Pradorramisquedo par la sinueuse route partant de Viana do Bolo permet de se rendre sur les bords de la rivière Bibei modelés dans la pierre. À partir de cet endroit, il est facile de continuer jusqu'à Porto, sur le versant de Zamora. Par contre, la Teixadal de Casaio se situe à l'extrême nord de la réserve, dans la commune de Carballeda de Valdeorras. Y accéder à pied est long depuis la station de la Fonte da Cova (1 800 m).

Informations utiles

Situation
Communes de Carballeda de Valdeorras, A Veiga, Viana do Bolo, Manzaneda et O Bolo, rattachées à Orense, situées à la limite avec la communauté autonome de Castille-et-León.

Superficie
24.860,33 ha.

Accès
Prendre la direction d'A Veiga sur la route secondaire OU-533 A Rúa-A Gudiña. Depuis A Veiga à Xares par des routes régionales. Depuis O Barco de Valdeorras au barrage de Prada (A Veiga) par la OU- 121 ; ou par Sobradelo (Carballedo de Valdeorras) en prenant la OU-122 en direction de Casaio.

Services

  • Hébergement : oui.
  • Alimentation : oui.
Xunta de Galicia

© 2016 Turismo de Galicia | Tous droits réservés
Politique de confidentialité | Contact | Pour y accéder

Galicia
Arriba