Turgalicia Turismo de Galicia

Xunta de Galicia
Accueil > Jouissez de ces...expériences > Patrimoine caché > Itinéraires > Ajouter à « Mon voyage »

Nous vous proposons les activités suivantes...

Voir plus...
O Ribeiro

GÉODESTINATION

O Ribeiro

O Ribeiro est une terre composée de vallées fertiles sillonnées par de nombreux cours d'eau, à l'image du Miño, de l'Arnoia ou de l'Avia. O Ribeiro est synonyme du vin ...

Patrimoine caché

Joyaux de l'art roman à O Ribeiro

Cet itinéraire à travers les terres du Ribeiro nous révélera de grands trésors ethnographiques disséminés sur un territoire qui se caractérisent par les cours d'eau qui le traversent et les couleurs de ses vignes.

Ça vous intéresse !

  • Départ : O Carballiño
  • Fin: Ribadavia
  • Nombre de jours : 3
  • Km (approx): 76 Km
Une nuit dans le moulin,
une nuit ce n'est rien.
Une semaine travaillée entièrement,
c'est ce qu'on appelle moudre véritablement.
  Chant populaire

« Si tu veux bien t'occuper de moi, donne-moi du vin de Ribeiro, du pain au blé de Ribadavia et des filles du Chan de Amoeiro ». ”
  Dicton populaire

Parcours - 1er jour

Nous débutons cette première journée en suivant le cours de la rivière Arenteiro sur les terres d'O Carballiño. Le Parque Etnográfico do Arenteiro fnous y attend, parc formé de moulins restaurés et destinés à nous faire découvrir les usages traditionnels de la rivière.

Ampliar
En suivant le chemin de promenade qui longe la rivière à partir du Puente Vega, nous arriverons à l'ensemble ethnographique en traversant des passerelles en bois ou bien en nous enfonçant sur des sentiers à la végétation abondante. C'est un circuit de 5 kilomètres, mais grâce aux ponts qui relient les deux rives, nous pouvons changer de côté et modifier notre chemin. Pour nous reposer, nous nous assiérons sur l'un de ses bancs et nous écouterons comment le son hypnotique de l'eau s'écoulant se mélange à celui du feuillage des arbres bercé par le vent. Cette sensation n'est-elle pas agréable ?
Puisque vous vous trouvez dans une région de vignobles splendides, choisissez l'un des établissements du centre du village pour savourer dans le calme une petite tasse de vin du Ribeiro. Si la faim se fait sentir, accompagnez ce breuvage d'une délicieuse viande richada (veau préparé avec des poivrons et des pommes de terre), de quelques anguilles ou d'une portion de polbo á feira (poulpe façon feria, cuit et assaisonné avec de l'huile, du piment et du sel) qui fait la réputation d'O Carballiño. En dessert, goûtez les fameuses cañas à la crème, typiques de la région, ou les rosquillas de Ribadavia, sortes de gimblettes d'origine mudéjar.
En continuant notre chemin vers l'est, la commune de Boborás se dresse devant nous, dans laquelle de petits joyaux d'architecture nous attendent. Nous ferons notre premier arrêt au populaire sanctuaire baroque de la Virgen de la Saleta, caché dans une forêt épaisse où chacun de nos pas est accompagné d'une émanation de spiritualité. Nous pourrons également visiter l'église romane de San Xiao de Astureses. . Fondée par les templiers au XIIe siècle, elle a été incorporée deux siècles plus tard à l'ordre de Malte. Le temple a gardé l'intégralité de sa structure romane : une seule nef et un intéressant prolongement semi-circulaire de la nef.
Sur les traces de l'art roman, nous arrivons à l' église San Martiño de Cameixa, un monument qui, malgré les restaurations subies aux XVIIIe et XIXe siècles, conserve encore un aspect médiéval reflété dans la pierre taillée et moulée.
Après avoir découvert ces monuments, il sera l'heure de faire une petite marche. Plongez au cœur de l'abondante nature d'une forêt autochtone et suivez le chemin pavé jusqu'au sommet où se cache l' église San Mamede de Moldes, construite au XIIe siècle sur un ancien camp fortifié et intégrée au cimetière. Ce sanctuaire se distingue aussi bien par sa simplicité que par son environnement. Vous trouverez au même endroit un intéressant ensemble ethnographique composé d'un pendello de feria (sorte de halles) et un ancien cimetière sur les pierres duquel les couleurs de la tombée du jour font disparaître la froideur.
Pour mettre fin à cette première journée, nous nous dirigeons vers la commune de Leiro où nous trouverons au milieu d'impressionnantes terrasses colorées, le couvent cistercien de San Clodio. Ce monastère d'origine incertaine a été construit au XIIe siècle et était à la disposition des moines bénédictins qui en ont fait un centre agricole très prospère. C'est depuis ce couvent que la vigne a été introduite dans la région. Cherchez la croix de Caravaca sur sa façade, plus connue sous le nom de « Divina Reliquia » et vénérée par les habitants du village car elle protégeait les vignes de la grêle.
Partagez-moi sur...

Mon voyage

A miña viaxe

Préparation du voyage en cours...

Rassemblez toutes les informations pour organiser votre voyage : musées, monuments, lieux intéressants, logements, restaurants...

Une fois les informations réunies, vous pourrez visualiser votre projet de voyage sur un plan, enregistrer des informations au format PDF ou exporter les lieux sélectionnés sur un GPS

Pendant le voyage...

Vous êtes déjà en Galice en quelque sorte. Ici, vous pourrez consulter votre projet de voyage, enregistrer des informations au format PDF ou exporter les lieux sélectionnés sur un GPS

Si vous possédez un téléphone avec GPS, vous pourrez voir où vous vous trouvez sur la carte.

Après le voyage

Une fois revenu de votre voyage, vous pourrez donner votre avis sur ce que vous avez visité, et indiquer ce que vous n'avez pas pu voir, pour vous en souvenir la prochaine fois !

Entrer
Xunta de Galicia Turismo de Galicia

© 2013 Turismo de Galicia | Tous droits réservés
Politique de confidentialité | Contact | Pour y accéder

Jusqu'à