RÍA DE MUROS E NOIA

Rias et plages
372

Localisation

Coordonnées:
42º 45' 31.0" N - 8º 59' 50.5" W

Description

La Ria de Muros e Noia sallonge, comme le reste des Rias Baixas, en direction sud-ouest nord-est, en forme crevasse ouverte entre des roches granitiques. Si on lanalyse dans son ensemble, on observe clairement un contraste marqué entre son secteur septentrional, plus accidenté, aux nombreux angles entrants et saillants, et le secteur méridional, plus rectiligne, plus ouvert, aux formes plus douces.
Les roches granitiques conditionnent la plus grande partie du paysage. Ceci est parfaitement visible dans le secteur de Baroña, sur la rive septentrionale de la ria, et dans celui de Louro, sur la rive septentrionale.
À Baroña, tout près de Porto do Son, les murs en pierre de la place fortifiée qui se dresse là depuis des siècles se confondent avec les dalles ouvertes par le temps. Sur le Mont Louro, près de Muros, une gamme étendue de formes géométriques se dessine sur les flancs de la montagne, comme si un sculpteur les avait ordonnées rationnellement pour le seul plaisir des randonneurs. À leurs pieds, à côté dune étendue sablonneuse couverte de dunes, le visiteur peut admirer lune des lagunes côtières les plus belles de Galice.

Muros sélève sur la berge septentrionale de la ria ; au fond, Noia. Il sagit de deux bourgs aristocratiques construits en pierre granitique, la même ou presque que celle sur laquelle les vagues et les vents sculptèrent les formes de Baroña ou de Louro ou les zones de falaises qui bordent la mer.
La localité de Muros est ouverte sur la mer depuis ses origines médiévales. Ses places et ses rues en ont conservé le charme. Magnifique temple paroissial, ancienne collégiale de Santa Maria. Le nouvel arrivé y trouvera des rúas étroites et sinueuses qui confluent vers des places bordées de portiques accueillants. Les arpenter permet de saisir la chaleur de lhistoire passée écrite par des personnages anonymes, par des artistes, des écrivains ou des pilotes.

Au fond de la ria se dresse Noia. Ici aussi les racines médiévales se manifestent dans la structure de la ville : rues étroites, portiques, maison seigneuriales. Son histoire commença lorsque Fernand II décréta de transférer le bourg de la Barquiña à son emplacement actuel. La légende, cependant, dit que ce fut Noé qui la fonda et son blason sen fait lécho. À lintérieur, il faut voir léglise de San Martiño, du XVe siècle ou le couvent de San Francisco, à côté de lactuelle Alameda.
La ria accueille en outre dautres centres importants. Sur sa berge méridionale, Porto do Son est une belle bourgade qui conserve encore en grande partie le savoir marin de ses gens et Portosín possède un important port de plaisance.

Il se peut que certaines données ne soient pas géoréférencées et ne soient donc pas visibles.
Dernière mise à jour: 06/03/2017
Arriba