Ce parcours entre les villes de Betanzos et d'Ortigueira nous permettra de découvrir la partie nord de la Galice. Toute personne l'ayant déjà visitée saura que cette région possède des charmes nombreux et variés. De par sa beauté naturelle, ses monuments et ses traditions, elle restera gravée dans la mémoire de ceux qui la choisiront our quelques jours de repos.

Nous resterons dans les limites de la province de La Corogne, principalement le long de la côte, tout en faisant quelques incursions à l'intérieur des terres. Le paysage caractérisant cette région est un mélange de mer et de montagne. Le littoral nous offrira ses nombreuses et belles plages, adaptées à tous les goûts : agréables et isolées, protégées de la houle grâce aux rias, ou sauvages et ouvertes à la force de l'océan. Le relief parfois escarpé des sierras d'A Faladoira et d'A Capelada nous offrira de beaux paysages. Y compris au bord de la mer, le relief dépasse 500 m d'altitude, donnant lieu à de spectaculaires falaises.

Il se peut que certaines données ne soient pas géoréférencées et ne soient donc pas visibles.

Les pluies fréquentes et le relief montagneux permet la formation de nombreux cours d'eau.

Le plus important d'entre eux est l'Eume. Il naît au sommet de la sierra d'O Xistral, à plus de 1 000 m d'altitude, et se jette dans la ría d'Ares. Durant son parcours, il irrigue le parc naturel Fragas do Eume, un authentique paradis de vie naturelle. Il est considéré comme l'une des plus importantes forêts atlantiques d'Europe et abrite une grande quantité d'animaux et de végétaux.

Au niveau culturel, Betanzos est un petit joyau abritant de nombreux monuments. La ville de Pontedeume et les monastères de Monfero et Caaveiro, pour ne citer que quelques exemples, complètent le répertoire artistique que nous pourrons admirer avant d'arriver à Ortigueira, située dans la jolie ria du même nom.

Parmi les nombreuses célébrations qui ont lieu dans cette région, deux méritent une attention spéciale, sans pour autant dévaloriser les autres : d'un côté, le pèlerinage au sanctuaire de Santo André de Teixido; de l'autre, plus ludique, le Festival Internacional do Mundo Celta de Ortigueira, festival de musique celtique.

Parcours

Le parcours que nous proposons est de faible difficulté. Il exige un véhicule mais prévoit de petites marches à pied. Il est adapté à tout type de public et idéal à effectuer en famille. La durée estimée est de trois jours. L'organisation du temps est indiquée à titre d'exemple, chacun étant libre de la modifier selon ses préférences.

1er jour

Nous commençons notre trajet à Betanzos, « Ville des chevaliers ». En raison de leur quantité et de leur qualité, il n'est pas facile de synthétiser les charmes de cette ville en quelques mots. Chaque visiteur trouvera à Betanzos quelque chose qui lui convient. Ceux qui recherchent le calme et la détente y trouveront des recoins d'une grande beauté au bord du ríos Mendo e Mandeo.

Pour les plus dynamiques, des fêtes célèbres dans toute la Galice. Pour les amateurs de patrimoine artistique, un long catalogue dans lequel ressortent les églises Santa María de Azougue et San Francisco, toutes deux déclarées monument national. L'église gothique Santa María a été construite au XIVe siècle sur les vestiges d'une église de style roman. L'église San Francisco, également de style gothique, faisait partie du monastère du même nom, fondé au XIIIe siècle.

Il se peut que certaines données ne soient pas géoréférencées et ne soient donc pas visibles.

Nous ne pouvons pas non plus oublier le site connu sous le nom d'O Pasatempo, le passe-temps. Il s'agit d'un parc construit par les frères García Naveira, véritables philanthropes au service de leur Betanzos natale et dans lequel alternent fontaines, jardins et sculptures de tout type.

Après la visite de ces lieux, nous quittons Betanzos par la N-651 ou par l'AP-9 en direction de Pontedeume. 16,5 km plus loin, à hauteur de la localité de Campo Longo, nous tournons à droite vers le mosteiro de Monfero, situé à 16,5 km. Dans ce site historique et artistique dont la façade attire l'attention, nous pourrons visiter l'église qui sert de temple paroissial. Nous entrerons aux heures de culte.

Nous repartons à Campo Longo. De ce lieu, après avoir parcouru deux petits kilomètres, nous arrivons à Pontedeume. Au centre-ville, nous visiterons la Torre dos Andrade, partie conservée de l'ancien manoir des comtes. Nous pouvons également nous rendre à la Torre da Homenaxe la tour de l'hommage, qui appartient à l'ancien château situé en dehors de la ville, situé au sommet de Pena Leboreira. Ces deux tours symbolisent le grand pouvoir autrefois exercé par la famille Andrade sur ces terres.

Notre prochaine destination est le mosteiro de Caaveiro. À Pontedeume nous tournons à droite avant de traverser le pont qui enjambe l'Eume, juste à l'endroit où se trouve la station-service. Nous parcourons 4 km jusqu'au lieu-dit d'Ombre. Nous tournons alors à gauche pour accéder à une route locale. Cette route longeant l'Eume nous mènera jusqu'à Caaveiro. Sur notre chemin, nous pénétrerons sur environ 10 km dans le parc naturel Fragas do Eume, considéré comme l'une des plus importantes forêts atlantiques d'Europe. Elle abrite une multitude d'espèces animales et végétales de grande valeur, essentielles dans l'équilibre biologique de cet endroit de rêve.

À l'entrée du parc, nous trouvons le centre de réception destiné aux visiteurs où nous pouvons nous renseigner sur les activités à réaliser dans cet espace naturel, ainsi que sur les conditions de visite du monastère. En haute saison, des restrictions limitent l'accès aux véhicules particuliers, les autobus mis à disposition par le parc étant obligatoires. Nous conseillons de vous renseigner au numéro de téléphone suivant : +34 981 432 528. Que nous arrivions en autobus ou en voiture, nous parcourons 500 mètres supplémentaires depuis le parking.

Nous traverserons la rivière et monterons une petite pente qui nous permettra d'admirer un paysage de toute beauté. En empruntant un petit chemin qui part sur la droite, nous pouvons accéder à l'ancien moulin et au pont de la rivière Sesín. À Caaveiro, à côté de l'Eume qui serpente dans la montagne et au cœur d'une épaisse forêt, nous découvrirons pourquoi cet environnement marque profondément toute personne qui le visite.

Pour terminer notre journée, nous revenons sur nos pas et retournons à Pontedeume.

2e jour

Cette deuxième journée commence à Pontedeume, d'où nous partons pour nous rendre à Ortigueira, en passant par la N-651 ou par l'AP-9 en direction de Ferrol. En arrivant à Fene, nous tournons à droite vers Neda et Xuvia. Dans cette dernière localité, située à 16,4 km de Pontedeume, nous tournerons une nouvelle fois à droite pour accéder à la route AC-862. Il nous reste à parcourir 43,2 km à l'intérieur de la province de La Corogne pour arriver à Ortigueira.

La commune d'Ortigueira est située entre les serras d'A Capelada et d'A Faladoira. Il ne s'agit pas du tout d'une région escarpée (l'altitude maximum atteint à peine 600 m), mais c'est pourtant un terrain abrupt, accentué par la proximité d'une côte tres découpée. C'est précisément la conjonction de ces deux éléments, la montagne et la mer, qui caractérise le plus le paysage de cette région. La ria d'Ortigueira est large au niveau de son entrée, mais elle prend un tout autre aspect et forme de nombreuses courbes en pénétrant dans les terres. Nous nous arrêterons pour visiter l'église paroissiale de Santa Marta et l'ancien couvent des dominicains. En outre, nous pourrons également découvrir certaines des nombreuses et belles plages qui embellissent cette partie du littoral nord de la Galice.

Il se peut que certaines données ne soient pas géoréférencées et ne soient donc pas visibles.

Nous laissons derrière nous Ortigueira en prenant l'AC-862. Quelques kilomètres plus loin, nous suivons un panneau indiquant Cariño, situé à 17,8 km, toujours sur les rives de la ria d'Ortigueira. Cette localité, très marquée par la mer, permet de pénétrer dans une région particulièrement belle. Nous nous trouvons à l'extrêmité nord de la Galice et par conséquent de la péninsule Ibérique. Si à cet emplacement privilégié nous ajoutons la présence à proximité de la serras da Capelada, nous aurons tous les ingrédients nécessaires d'un paysage d'une beauté indéniable. Les monts de la sierra nous offrent une vue impressionnante sur les rias et leurs villages.

Non loin de là, à seulement quelques kilomètres vers le nord, nous visiterons le cap Ortegal, (Cabo Ortegal en galicien), entouré d'impressionnantes falaises qui font face à l'océan Atlantique et à la mer Cantabrique, à l'endroit où ils se rejoignent. Au bord d'un océan qui s'étend à perte de vue, nous mettrons un terme à la deuxième journée de ce circuit.

3e jour

Nous partons de Cariño en direction de Santo André de Teixido. À quelques kilomètres se trouve le belvédère de Montes de Miranda, parfaitement signalisé. Depuis ce point de vue situé dans la serra da Capelada, nous admirerons une vue incomparable sur la ria d'Ortigueira et Cariño.

Pour découvrir cette région, nous recommandons vivement de faire de petits trajets à pied. Le terrain y est escarpé, mais cet inconvénient est compensé par les trésors naturels des alentours.

Nous pourrons y voir des espèces animales comme celle du renard et du cheval sauvage, parmi beaucoup d'autres. Il convient de souligner la présence d'autours, rapaces se trouvant dans la serra da Capelada cadre idéal dnas lequel on peut les voir se lancer du ciel dans un vol majestueux pour attraper leurs proies. La végétation associe harmonieusement des forêts touffues et de vastes prés où des troupeaux de vaches paissent tranquillement ici et là.

Il se peut que certaines données ne soient pas géoréférencées et ne soient donc pas visibles.

Nous reprenons notre chemin en direction de Santo André de Teixido, en empruntant la route locale en provenance de Cariño. Non loin de là, nous trouvons le miradoiro da Garita de Herbeira. Il offre une vue spectaculaire sur la plus grande falaise de la péninsule Ibérique et l'une des plus grandes d'Europe continentale : 600 m de dénivelé au-dessus de la mer, avec une pente de plus de 80 %.

Lorsque nous arriverons à Santo André de Teixido, l'arrêt suivant de notre circuit, nous arriverons dans l'un des plus importants lieux de culte et de pèlerinage de Galice. Comme le dit le dicton populaire, à Santo André de Teixido « se rend après sa mort celui qui n'y est pas allé de son vivant ».

Nous quittons Santo André et prenons la direction de Cedeira, située à 23,5 km. Pour reprendre des forces, nous pouvons déguster de la lotte façon cedeiresa dans ce village marin bien conservé. Nous pouvons également nous rendre au phare de Punta Candieira pour admirer une belle vue panoramique sur la ria.

La côte située entre Cedeira et Ferrol abrite un grand nombre de belles plages. Parmi elles, il convient de remarquer celles de Vilarrube, Pantín et Valdoviño. À Valdoviño, outre les oiseaux survolant la lagoa da Frouxeira nous pourrons admirer la force de l'océan s'abattant sur les falaises.

Pour terminer la journée, après avoir parcouru environ 35 km depuis Cedeira, nous arrivons à Ferrol. La visite de cette grande ville est incontournable. Il faut y consacrer plus d'une journée pour découvrir son architecture unique, caractéristique des Lumières, ainsi que ses environs où la nature impose toute sa force.

Arriba