Intérieur de la muraille

Site historique de centres-villes classés comme tel. Déclaré le 22 février 1973.

À Lugo,  se promener et sentir que l'on bute sur un monument de l'époque romaine est inévitable. Parcourir les remparts de la ville bimillénaire est un passage obligé. Remontant au IIIe s. de notre ère, ils forment une ceinture d'un périmètre de 2200 mètres, avec plus de 70 tours, pour une hauteur moyenne de dix mètres qui permet d'épier la vie des deux côtés du mur. Pour éviter au mieux cette séparation, qui entraîne dans beaucoup d'autres endroits son écroulement, des entrées successives ont été ajoutées aux quatre portes d'origine jugées insuffisantes; c'est pourquoi les remparts protégés et classés au patrimoine mondial de l'UNESCO dénombrent actuellement dix portes.

Il se peut que certaines données ne soient pas géoréférencées et ne soient donc pas visibles.

Il existe d'autres traces de l'époque de la fondation romaine, à l'image des thermes qu'il est possible de visiter dans la station thermale située en bordure du Miño; ou un peu plus loin, le site archéologique de Santa Eulalia de Bóveda, petit édifice à moitié enfoui dont la décoration picturale est peu courante.

Les principaux monuments se trouvent à l'intérieur de l'enceinte. En premier lieu, il est nécessaire d'évoquer la cathédrale, et principalement la porte nord, par laquelle les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle entraient selon la tradition; y les chapelles baroques de San Froilán, patron de la ville ; et la Virxe dos Ollos Grandes (vierge aux grands yeux). En outre, le maître-autel doit être observé avec attention, car il jouit d'un privilège étonnant dans le monde chrétien: le Saint-Sacrement y est constamment en exposition. L'édifice situé en face de la cathédrale, sur un plan plus élevé, est le palais épiscopal.

Le Museo Provincial musée qui renferme les trouvailles de la plus ancienne ville de Galice, se trouve dans l'ancien couvent de San Francisco. Entre autres, de luxueuses mosaïques sorties de l'oubli des sous-sols de la ville y sont exposées.

La Plaza Mayor est l'un des centres de la vie urbaine, avec en point d'orgue le très voyant palais municipal, mais elle comporte d'autres bâtiments comme le cercle des arts, ou Círculo das Artes. Finalement, la place est un bon endroit pour décider d'entrer ou de sortir autant de fois que vous le voudrez de l'entrelacement animé de rues et de places de la vieille ville, dont certaines pourvues d'arcades accueillantes parmi lesquelles la Praza do Campo.

Arriba