Camelias de Rosalía: Versos soltos...

On dirait des vers isolés. Les camélias de la maison de la poétesse Rosalía de Castro habitent un petit jardin romantique et gai, plein de rêverie, un petit verger invite inévitablement à la poésie.

Comme s'ils étaient le prélude à un poème, ils reçoivent le visiteur à l'entrée et accompagnent une promenade qui ne peut être plus lyrique. Un sentier fait des détours avant de pénétrer dans un tunnel verdoyant qui abrite une table de pierre et une treille.

tains ne sont que de simples boutons. Ils ont la forme d'une coquille d'amande comme s'ils renfermaient en leur intérieur un secret ; peut-être une rime.

D'autres se reposent placidement sur les haies de buis, comme s'ils n'avaient jamais poussé dans un autre endroit. Petits, parfaits, avec un air de coquelicot, comme ceux qui s'accrochent sur le revers des vestes dans toute l'Europe chaque 11 novembre en souvenir du jour de l'armistice. D'autres, enfin, mélangés au parfum des roses, à l'arôme des citronniers et des orangers et sous la surveillance plus prosaïque du figuier, se dispersent dans tout le jardin : Ce sont des vers isolés.

Renseignements visites:
+34 981 811 204

Autres liens...

DOCUMENTS ASSOCIÉS...

Xunta de Galicia

© 2016 Turismo de Galicia | Tous droits réservés
Politique de confidentialité | Contact | Pour y accéder

Galicia
Arriba