L’expérience thermale à Lobios mêle l’eau chaude et curative et l’environnement fascinant du Parc naturel Baixa Limia-Serra do Xurés. Des villes thermales du XXIe siècle et des établissements de l’Empire romain sont entourés de sommets, de vallées glaciaires, de barrages, de chutes d’eau, d’éruptions de granit en forme d’aiguilles et de quilles, de forêts riveraines et de montagne qui accueillent des loups, des chevreuils et des chevaux sauvages. Une architecture naturelle qui cohabite avec celle des mégalithes, des chaussées romaines, des greniers et des moulins à eau.

Une expérience pour connaître les eaux minérales médicinales de Lobios,
une ville thermale du XXIe siècle qui partage son territoire avec des gisements archéologiques de l’époque romaine.
Le tout dans un environnement d’une beauté grandiose et d’une énorme richesse, que vous pourrez parcourir à pied et à cheval.

Pour en savoir plus...

-Centre d’interprétation Aquae Querquennae Via Nova. Téléphone 988 444 401
-Station thermale de Lobios. Téléphone 988 448 440
 

1º jour

D’une ville romaine à une ville thermale

Pour vous rendre à la ville thermale de Lobios, prenez la route OU-540 qui traverse la commune de Bande, où se trouve une preuve singulière du patrimoine de la région Baixa Limia associée au thermalisme : le gisement romain d'Aquis Querquennis. Nous vous conseillons d’arriver à ce niveau du trajet en début d’après-midi pour visiter ce site important. La bifurcation est petite et simple ; elle est indiquée quelques kilomètres après le village de Bande.

Il se peut que certaines données ne soient pas géoréférencées et ne soient donc pas visibles.

Les fouilles de l’établissement romain d’Aquis Querquennis

Il s’agit d’un grand camp militaire romain du Ie ou IIe siècle, d’où la construction de la Via Nova a été impulsée. Il s’agit d’une importante chaussée romaine qui reliait Astorga et Braga, proche du gisement. Il se situe au bord de la rivière Limia, sur une langue de terre qui gagne du terrain au barrage d’As Conchas, d’où il semble émerger encore à moitié enfoncé lors des crues. La toile de fond est en bleu et vert, la couleur de l’eau et de la forêt riveraine, et une chaîne de montagnes.

Le gisement est très étendu. Jusqu’à présent, les archéologues ont découvert plus de deux mille mètres de muraille rectangulaire et ont trouvé de nombreux éléments de construction à l’intérieur, tels que des rangées de piliers carrés, des restes de belles colonnes et des arcs encore dressés.

À côté du camp, vous verrez également ce qui reste d’une ancienne mansio romaine, une espèce d’auberge pour les voyageurs qui parcouraient la Via Nova et qui disposait de four à pain, de chambres, cuisine et patio. Entre les restes, vous verrez de nombreuses sources d’eaux thermales. Vous pourrez vous y baigner, comme faisaient déjà les romains et comme le font encore les habitants des localités proches, qui leur attribuent des propriétés antirhumatismales et contre les maladies de la peau.

Les habitants des alentours attribuent
aux eaux thermales qui jaillissent entre
ces restes archéologiques des propriétés
curatives depuis l’époque des romains.

Nous vous suggérons, avant de parcourir les restes archéologiques, de passer par le Centre d'interprétation Aquae Querquennae Via Nova, qui se trouve avant le gisement. Il recrée le tracé d’une chaussée romaine et les éléments qui se trouvent sur son parcours, comme les bornes milliaires. Un guide vous facilitera la visite des fouilles.

Dans la ville thermale de Lobios
On reprend le voyage jusqu’à la ville thermale de Lobios, située dans la paroisse de Río Caldo, dont vous n’êtes qu’à une demi-heure de route. La localité, qui fait partie du territoire du parc naturel de Baixa Limia-Serra do  Xurés, compte une grande variété d’hébergements tels que des maisons, des appartements et des hôtels ruraux ainsi qu’un hôtel-station thermale de quatre étoiles dans la ville même.
Une fois installés, nous vous suggérons de profiter du reste de l’après-midi pour recevoir les bienfaits de ces eaux bicarbonatées, sodiques et chlorurées qui jaillissent des sources à une température de plus de 70 degrés. Vous pouvez le faire dans les piscines intérieures de l’hôtel-thermal, avec des vues privilégiées sur les montagnes de la Serra do Xurés, en joignant les propriétés minérales médicinales de l’eau à un massage ou un traitement d’esthétique, de détente ou de santé. Ou bien à l’extérieur, où il y a une promenade fluviale et une vaste zone aménagée pour la baignade à côté de la rivière Caldo, avec une grande piscine publique et gratuite d’eau thermale fumante qui se mêle à l’eau plus fraîche de la rivière.
 

Pour dîner, du gibier ou de la viande de vache
Nous vous conseillons de dîner dans votre lieu d’hébergement, mais n’oubliez pas les produits de ce terroir. À souligner le gibier et la viande de vache cachena, une race autochtone, de petite taille et à grandes cornes. Ces vaches vivent en semi-liberté en troupeaux d’élevage extensif dans les plaines proches de Leboreiro, O Quinxo, Santa Eufemia, Xurés et Pisco.

 

2º jour

Circuit de randonnée dans le parc naturel et détente dans la station thermale.

Après le petit déjeuner, nous vous suggérons de commencer à admirer les incroyables paysages et à profiter de la nature et de la richesse ethnographique et archéologique du parc naturel, grâce à un circuit de randonnée parmi tous ceux qui existent ici. Vous pouvez vous faire préparer un pique-nique au restaurant de votre hôtel.

Il se peut que certaines données ne soient pas géoréférencées et ne soient donc pas visibles.

Une ancienne mansio romaine, avec chauffage sous le sol
Nous vous proposons la route da Corga de Fecha, qui démarre dans la station thermali de Lobios et suit la promenade fluviale de la rivière Caldo, où vous avez été la veille. À cent mètres environ, à côté de la Via Nova, se trouvent les restes archéologiques de la mansio Aquis Originis, où les fouilles actuelles permettent de distinguer ce qui était une cuisine et la zone thermale. Il y a également un hypocauste, un système de chauffage qui faisait circuler de l’air chaud dans des canalisations sous le sol, utilisé surtout dans les thermes de l’empire.

Moulins restaurés, cascades et piscines naturelles

Le parcours continue par la vallée de la rivière Caldo jusqu’au moment de traverser la Corga da Fecha, où commence la montée qui vous conduira à des piscines naturelles cristallines en longeant toute la Corga. À environ cinquante mètres de là vous pouvez traverser le pont sur la rivière Caldo, à droite, et découvrir un moulin restauré parmi ceux qui se trouvent sur le cours de la rivière.
Ensuite, revenez sur vos pas et reprenez la route avant le pont, pour commencer la montée vers de belles piscines naturelles et des cascades ou corgas. Il s’agit d’une série de chutes d’eau sur le tronçon final du ruisseau de Fecha, avec un dénivelé de plus de deux cents mètres, dans sa course vers le lit étroit de la rivière Caldo. Au bas de chaque chute, l’eau forme une piscine naturelle où elle acquiert une belle couleur bleutée.

Une petite cabane utilisée par les bergers

Si vous continuez à monter, vous découvrirez de belles vues sur la vallée de la rivière Caldo et sur la Serra de Santa Eufemia. Ensuite, le terrain devient plat et permet de prendre une autre route du parc, connue comme la Cabaniña do Curro, avec la possibilité de voir cette petite cabane ou chivana, une curieuse construction employée par les bergers pour se mettre à l’abri. 

 

Si vous faites cette randonnée au printemps, outre les magnifiques paysages que vous découvrirez, votre odorat saura apprécier la grande variété de parfums qui émane de la flore que vous trouverez sur le chemin.

L’après-midi, de retour à votre hôtel, nous vous recommandons de vous laisser faire par le personnel de la station thermale de Lobios pour un massage qui vous remettra de la randonnée. Vous pourrez également profiter de la piscine à jets, des fauteuils thermaux et de tous les services dont disposent les installations thermo-ludiques.

Au dîner, du fromage de chèvre écologique et du miel

Pour dîner, dégustez la cuisine traditionnelle galicienne au restaurant de la station thermale ou dans un autre des alentours. La région produit un excellent fromage de chèvre écologique. Il y a quelques années, les exploitants ont introduit une espèce de la famille de la chèvre de Xurés – espèce éteinte – dont ces montagnes ont été le dernier refuge à la fin du XIXe siècle. La bonne adaptation de l’espèce actuelle à l’endroit a permis de remettre en valeur d’anciennes coutume et traditions de la zone, comme la production de ce fromage de manière artisanale. Pour le dessert, tenez en compte que grâce à la flore riche et variée du parc naturel le miel de ce terroir est excellent.

3º jour

Une route à cheval

Après le petit déjeuner, vous avez encore le temps de prendre un dernier bain ou traitement thermal à l’hôtel-station thermale de Lobios.

Il se peut que certaines données ne soient pas géoréférencées et ne soient donc pas visibles.

Ensuite, nous vous encourageons à parcourir le même paysage que la veille, mais d’une manière différente: à dos de cheval.
La randonnée, d’un grand intérêt paysager, peut durer une, deux, voire quatre heures au choix, et a lieu dans les environs de Lobios, en partant du lieu-dit San Martiño. Tout au long du parcours, vous découvrirez des endroits d’une grande beauté. Vous aurez l’occasion de traverser des hameaux qui permettent de connaître l’architecture populaire, de traverser des ponts et même des petits cours d’eau.

Arriba