Se détendre dans les eaux minérales médicinales des stations thermales, faire un parcours en catamaran sur le Miño, connaître des chais et des monastères et parcourir le quartier juif de Ribadavia.

Les chais proposés dans cet itinéraire sont un exemple de tous ceux que vous pourrez trouver sur le territoire qui forme l’Appellation d’origine, des plus modernes et grands, tels que la Cooperativa do Ribeiro, aux plus petits, de récoltants, dont l’accueil est plus familial et proche.

O Ribeiro est la région de production du vin le plus ancien de Galice. Les rivières Miño, Arnoia, Avia et Barbantiño la traversent, laissant à leur passage une végétation luxuriante intercalée de vignobles et de potagers. Les versants sont semés d’églises, de monastères, de ‘pazos’, d’anciens villages celtes et de quartiers juifs, ainsi que de sources thermales qui ressuscitent en un nouvel âge d’or pour les stations thermales.

Pour en savoir plus... 
-Chai Pazo de Casanova. www.pazocasanova.com
-Chai Viña Meín. www.vinamein.com
-Station thermale d’A Arnoia. Téléphone : 988 492 400
-Station thermale de Cortegada. Téléphone : 988 483 276

1º Jour

A Arnoia est la porte d’entrée à la région vitivinicole la plus ancienne de Galice

A Arnoia sera le lieu choisi comme point de départ pour entrer dans la région vitivinicole la plus ancienne de Galice, O Ribeiro. Cette commune, au bord du barrage de Frieira, est le meilleur exemple d’harmonie et le vin, l’eau et le thermalisme, que nous retrouverons à d’autres endroits de la région.

Il se peut que certaines données ne soient pas géoréférencées et ne soient donc pas visibles.

La station thermale d’A Arnoia

La ville compte entre autres un établissement hôtelier réalisé sur un ancien prieuré cistercien. Il y a également un hôtel moderne qui comprend une station thermale d’eau hypothermale. L’eau jaillit à 22 degrés et sa composition sulfurée et fluorée est bienfaisante contre les maladies rhumatismales, dermatologiques et respiratoires.

Trajet en catamaran sur le Miño

Si la météo le permet, vous pouvez compléter l’après-midi avec une balade en catamaran sur le Miño. Pratiquement au bas de la station thermale se trouve l’embarcadère en bois. La promenade se déroule sur ces eaux calmes pendant plus d’une heure, toujours accompagnés de vignobles et de chênes, de saules, d’alisiers et de bouleaux. Selon l’époque de l’année, ils se teignent de vert, marron, rouge ou jaune.

Vous arriverez à un autre village thermal, c’est Cortegada, dont la station se dresse majestueuse sur la berge, abritée par la forêt sur l’arrière. Si vous n’y allez pas au printemps ou en été, nous vous conseillons de concerter préalablement le voyage avec l’entreprise organisatrice. Dans la station thermale on vous aidera à prendre contact avec elle ou à faire les démarches directement.

Les poivrons d’A Arnoia se présentent de très diverses manières, même en glace

Au dîner, pour accompagner un vin ribeiro, vous pouvez commander des produits traditionnels et, si c’est la saison, l’un des produits vedette de la région : les poivrons d’A Arnoia. Ils sont délicieux frits, farcis ou en omelette. Il existe même une glace au poivron. Au mois d’août, le village célèbre une fête visant à promouvoir ce produit et déclarée d’intérêt touristique.

 

2º Jour

Sur la route des chais, vous pourrez admirer la beauté de la région et visiter le quartier juif de Ribadavia

Le chai Pazo de Casanova

Le matin, après le petit déjeuner, rendez-vous au village de Santa Cruz de Arrabaldo, près de la ville d’Ourense. Vous visiterez le chai Pazo de Casanova, à une demi-heure de route sur l’A-52, la N-120 et la route provinciale OU-0522. Après avoir franchi la muraille en pierre du ’pazo’ rural du XVIIIe siècle appartenant au chai, vous verrez sur les flancs de la propriété les vignes de treixadura, albariño, godello et loureira, disposées sur une étendue de dix hectares orientées vers le couchant.

Il se peut que certaines données ne soient pas géoréférencées et ne soient donc pas visibles.

Pendant le parcours, votre accompagnateur vous expliquera le processus traditionnel d’élaboration suivi dans le chai. Et vous connaîtrez les projets de recherche mis en œuvre pour contribuer au développement et à l’évolution des vins de la zone, en collaboration avec la Station de viticulture et œnologie de Galice. Au terme de la visite, vous dégusterez leurs vins et eaux-de-vie.

Après la prise de contact avec le premier chai, nous vous suggérons de mettre le cap sur la commune de Leiro, sur le cours moyen de la rivière Avia, sur la route entre Ribadavia et O Carballiño. Dans la paroisse de San Clodio do Ribeiro se trouve le chai Viña Meín, que vous pourrez visiter et dont vous goûterez les vins.

Entouré d’un vignoble de treixadura, la vieille maison est de nos jours un logis de tourisme rural, pionnier du tourisme œnologique en Galice et dont les vignobles grimpent le long du versant. Le chai, récemment construit, se dresse en contrebas du bâtiment destiné aux visiteurs, et a été réalisé à l’aide des pierres originales de l’ancien chai.

Le monastère cistercien de San Clodio

À peine à un kilomètre de là se trouve le monastère de San Clodio, monument historique artistique depuis 1931 et considéré comme le berceau des vins d’O Ribeiro. Les moines cisterciens l’ont occupé au XIIe siècle et leur labeur a lancé la culture de la vigne dans la région. La terre, le relief doux et l’orientation au sud et à l’ouest ont fait le reste du travail. De nos jours, c’est un hôtel monument. Vous pourrez y entrer librement pour voir les jardins et les cloîtres. L’église possède un beau retable et un curieux plafond mudéjar sous le chœur.

De la viande, du vin et de la liqueur de café

De retour, au restaurant de l’hôtel vous aurez l’occasion de déguster carne ao barro ou de l’agneau, ou encore choisir d’autres établissements de la paroisse servant des menus basés sur la cuisine traditionnelle et arrosés avec des vins de la zone. Après le dessert, il est typique de demander un petit verre de liqueur de café, très populaire dans toute la province d’Ourense.

Après le repas, vous pouvez faire un tour jusqu’au pont médiéval de San Clodio qui, avec le monastère, complète l’ensemble historique artistique. Regardez bien la croix qui couronne l’arche centrale. Sur la paroi externe il y a une figure d’un saint qui pourrait bien être San Clodio.

Le quartier juif de Ribadavia

Vous pourrez consacrer le reste de l’après-midi à vous balader dans Ribadavia, la capitale d’O Ribeiro où se tient, fin avril ou début mai, la Foire au Vin de Ribeiro, la plus ancienne de Galice et d’intérêt touristique. Le vin a également attiré jusqu’ici une importante communauté juive qui est arrivée à former la moitié de la population de la ville.

Vous pouvez entrer dans le quartier juif, entre la Grand place et la muraille. Parmi ses magasins, il y en a un où on élabore des pâtisseries juives suivant d’anciennes recettes. La Maison de l'inquisition est un beau bâtiment du XVIe siècle, que vous distinguerez parce que sa façade porte cinq écussons des familles liées au Saint-Office, arrivé à la ville pour surveiller et exécuter les faux convertis juifs.

Une visite aux restes du château des comtes de Ribadavia

Les restes du château des comtes de Ribadavia, sur la partie haute de la ville, sont l’icône de cette dernière. Abandonné depuis le XVIIe siècle, on en perçoit encore la grandeur d’avoir été l’une des principales forteresses médiévales de Galice. Nous vous invitons à passer les trois portes de la muraille qui se conservent encore : la Porta de Cerca Oeste, face à la promenade ; la Porta de Celanova, au sud, qui communique avec la rivière ; et la Porta Falsa, au sud-est, qui donne sur le chemin du moulin. Sur le mirador de la place Buján vous pourrez faire une pause en regardant passer la rivière Avia qui, en aval, se déverse dans le Miño.

Dans Ribadavia il y a de nombreux bars avec un très bon choix de vins, outre ceux de l’A.O.C. O Ribeiro. C’est une excellente option pour une soirée tapas ou pour dîner. Certains parmi ces établissements proposent des soirées concert avec des groupes locaux.

 

3º Jour

Un traitement à la station thermale d’A Arnoia ou une balade en barque

Après le petit déjeuner, nous vous encourageons à bénéficier des propriétés minéro-médicinales de la station thermale d'A Arnoia, où vous pourrez vous faire faire un massage ou un traitement de beauté, de santé ou de détente.

Il se peut que certaines données ne soient pas géoréférencées et ne soient donc pas visibles.

Mais si vous le préférez, vous pouvez descendre à l’embarcadère, louer une barque à rames et faire une balade romantique. Une autre possibilité, c’est de flâner sur la berge en contemplant le paysage ou de prendre quelque chose au petit bar rustique entouré de jardin et avec des tables en bois.

Arriba