Au cœur d’O Salnés, vous pourrez réaliser des activités de plein air, trouver la paix dans les monastères et faire des circuits passant par les principaux vignobles et chais.

Nous proposons ici une escapade œno-touristique au cœur d’O Salnés, où se trouve l’origine de l’albariño, pour promener entre vignobles à côté de chais seigneuriaux, avant-gardistes et d’une beauté rustique.

Cette sous-zone de l'Appellation d'origine Rías Baixas vous offre de nombreuses possibilités, car il y a beaucoup de firmes consacrées à l’élaboration de vins, cachées dans des villes historiques telles que Cambados ou entre les douces collines qui descendent peu à peu vers l’océan. Profitez de l’environnement marin de la ria et de la végétation luxuriante de la vallée pour organiser des activités de plein air.

Pour en savoir plus... 
-Chai Mar de Frades. www.mardefrades.es
-Chai Agro de Bazán. www.agrodebazan.com
-Chai Pazo de Zárate. www.bodegas-zarate.com 

1º Jour

Randonnée et dîner dans un ancien moulin

Nous avons choisi la commune de Meaño comme point dé départ de cette sortie œno-touristique, en raison du beau paysage qui l’entoure et de sa position centrale sur la péninsule d’O Salnés, dans les domaines du raisin albariño.

Il se peut que certaines données ne soient pas géoréférencées et ne soient donc pas visibles.

Entre autres hébergements se trouve un hôtel rustique charmant avec un excellent service, où vous pouvez arriver dans l’après-midi. Vous aurez le temps de programmer une première activité de découverte de ces terres, qui concentrent la plus grande surface de vignobles de l’Appellation d’origine Rías Baixas.

Nous vous proposons de parcourir un tronçon du chemin de randonnée des moulins de la rivière Chanca, en particulier celui qui passe entre les paroisses de Lores et Simes. Vous pourrez vous délecter dans la nature luxuriante, vous arrêter pour écouter le murmure des petites cascades et des tourbillons dans l’eau entre les galets, ou encore voir zigzaguer la végétation aquatique au gré du courant.

Moulins restaurés vieux de plus de 200 ans

Prenez le pont sur la rivière Chanca, à proximité de l’église paroissiale de Lores. À partir de là, il y a six kilomètres qui passent pratiquement sans dénivelé. Le chemin est bien signalisé, pourvu de panneaux explicatifs, de passerelles et de ponts en bois et d’éclairage. Les moulins restaurés que vous trouverez sont nombreux, tels que ceux d’A Ponte, Igrexa, Daniel O Ferreiro, Entremuíños, Quintáns, Marcial de Barbeito ou Couso. Certains sont vieux de plus de 200 ans.

Plus près de Simes, dans le deuxième tronçon, après la route, vous verrez que la forêt termine et laisse le terrain aux vignobles d’albariño. S’il fait beau, nous vous suggérons de demander dans l’hôtel rustique de vous préparer un pique-nique à base de produits typiques et d’albariño, pour profiter des magnifiques zones de repos du chemin. Après la randonnée, une autre option très recommandée est d’aller dîner dans l’un des vieux moulins qui se dressent sur le parcours, restauré et reconverti en restaurant. Les viandes grillées sont leur principal attrait.

2º Jour

Paix et sérénité au monastère de Santa María de Armenteira

Après le petit déjeuner, vous pouvez passer la matinée à connaître le patrimoine œnologique et culturel d’O Salnés. Nous vous proposons de commencer par la visite au monastère de Santa María de Armenteira, très bien signalisé dès que vous prenez l’AG-41. Considéré comme la cathédrale d’O Salnés, il se trouve sur un terrain boisé, protégé par le mont Castrove. Le monastère a été fondé au XIIe siècle par l’ordre cistercien, bien qu’il ne reste que l’église de la construction primitive. L’intérieur est éclairé par une rosace magnifique constituée d’éléments géométriques.

Il se peut que certaines données ne soient pas géoréférencées et ne soient donc pas visibles.

Les nonnes qui l’habitent depuis 1989 ont remis en état et rouvert tout l’ensemble à la communauté. Si vous souhaitez fuir le stress et vous cherchez le calme et la tranquillité, elles vous ouvriront la porte de leur couvent pour vous héberger. Cela leur fournit des revenus qu’elles complètent avec l’élaboration artisanale de savons médicinaux à partir de l’huile extraite des graines des camélias qu’elles cultivent dans leur jardin et qui est distillée dans la station phytologique d’O Areeiro.

À seulement 3 kilomètres de là, on arrive à Meis, où se trouve le chai Mar de Frades, une référence innovatrice de l’albariño dans la région. Vous pourrez y voir le processus d’élaboration de leur vin. Commencez par le vignoble, planté sur des terrasses avec des vues magnifiques sur la ria. La visite se poursuit dans le chai, dont le design d’avant-garde évoque une grande voile de bateau et s’intègre dans la forêt qui couronne le mont Valiñas.

L’intérieur est dominé par l’esthétique technologique, que vous constaterez surtout dans la salle de fermentation, dont vous pourrez voir les énormes réservoirs en acier à partir des passerelles métalliques qui les entourent. Vous serez accompagné à tout moment par des travailleurs du chai. La visite termine avec la dégustation de leurs vins, mais vous pourrez également être initié dans la dégustation professionnelle avec un sommelier.

Poisson, fruits de mer et albariño à Cambados

En pensant au déjeuner, nous vous proposons de reprendre la voie rapide d’O Salnés vers Cambados, la ville étendard de l’albariño. Dans les alentours de la place de Fefiñáns vous trouverez de nombreux restaurants qui marient les produits de la ria avec les crus fruités de l’Appellation d’origine Rías Baixas, aussi prestigieux les uns que les autres. Après le repas, vous pouvez faire un tour dans les rues seigneuriales ou aller respirer l’air marin sur la promenade du front de mer, tout en regardant le contour de la plus grande ria de Galice.

Visite au chai Agro de Bazán, à Vilanova de Arousa

L’après-midi, vous pouvez faire une visite guidée avec dégustation au chai Agro de Bazán, en suivant la route de Deiro (PO-9005). Vous y serez en moins de dix minutes. Le chai se trouve au lieu-dit Tremoedo, sur la commune de Vilanova de Arousa. Le bâtiment néo-classique se dresse à la manière des châteaux français. Il est à moitié enterré sur un versant couvert de treilles régulièrement mises en place.

Le paysage, avec ses vignobles, les forêts et la mer, est aussi grisant que la visite à l’intérieur. Ce qui attire l’attention ici ce sont les alambics traditionnels de la salle de distillation, où les augardenteiros élaborent des eaux-de-vie et des liqueurs à partir des peaux de raisin. La salle de tonneaux est un hommage aux ustensiles de dégustation. Les colonnes de granit reproduisent la forme des verres à pied et les chapiteaux celle de taste-vins. À la fin du parcours, nous proposons de rentrer à Meaño pour dîner à l’hôtel.

3º Jour

Un circuit en VTT ou une visite à un chai traditionnel

Après le petit déjeuner, vous pourrez dire au revoir à O Salnés avec un peu d’exercice. Dans la voisine Meis, se trouve le premier centre VTT ouvert en Galice, d’où vous pouvez réaliser des circuits à vélo. Vous pouvez choisir celui du Monte da Escusa, sans trop de difficulté et qui offre de très belles vues sur les rias de Pontevedra y d’Arousa. Certains tronçons passent à travers des pinèdes, c’est pourquoi il est facile de voir des chevaux à moitié sauvages brouter entre les arbres.

Il se peut que certaines données ne soient pas géoréférencées et ne soient donc pas visibles.

Si vous préférez quelque chose de plus tranquille, vous pouvez en profiter pour faire une dernière balade dans Meaño pour visiter le Pazo de Zárate, reconstruit au XVIIIe siècle et qui renferme également un chai d’une longue tradition familiale. Après avoir franchi son énorme mur de granit par le portail en bois, rendez-vous au moulin et au vieux pressoir, entouré de matériel de vendange et de labour. Sa beauté rustique nous offre le contraste parfait face à la distinction et à l’avant-garde des chais que vous avez visités la veille.

Arriba